Newsletters des énergies

Diffusion de l’électrification dans les transports : quelles perspectives ?

24 mars 2016
Source :
IFP Énergies nouvelles

En 2014, environ 320 000 véhicules « rechargeables » (électriques et hybrides rechargeables) ont été vendus dans le monde, la Nissan Leaf faisant l’objet à elle seule de 19% de ces ventes. L’Europe constitue le principal marché pour les voitures électriques devant la Chine et les États-Unis. D’importantes différences existent toutefois au sein de cette zone, le marché étant inexistant en Europe de l’Est alors que la Norvège et les Pays-Bas ont favorisé un fort développement de cette mobilité électrique.

Dans cette note « Panorama 2016 » publiée par IFP Energies nouvelles, Simon Vinot présente l’état du marché des véhicules électriques et hybrides rechargeables, en particulier dans les pays européens, ainsi que les facteurs susceptibles d’accélérer leur déploiement (aides à l’achat et autres incitations).

En Norvège, le taux de pénétration des véhicules électriques et hybrides rechargeables a atteint un niveau record de 6% des ventes en 2015. De nombreux avantages encouragent dans ce pays les particuliers à acquérir une voiture électrique : vignette gratuite, exemption des frais de péage, utilisation des couloirs de bus, gratuité du stationnement et des recharges, etc.

En France, le « superbonus » de 10 000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique combiné à la mise à la casse d’un véhicule Diesel de plus de 10 ans permet également de stimuler ce marché selon cette note. La disponibilité des infrastructures de recharge apparaît par ailleurs encore comme un facteur déterminant dans le développement de ce marché.

A l’horizon 2030, des analyses menées dans le cadre du projet collaboratif SCelecTRA évaluent les parts de marché atteignables de façon « réaliste » à 6% à 8% des ventes européennes de véhicules pour les voitures électriques et 10% à 12% des ventes dans le cas des voitures hybrides rechargeables.