Newsletters des énergies

Facture d’électricité : en quoi consistent les heures pleines et creuses?

Heures creuses et pleines

Il y a 8 heures creuses et 16 heures pleines par jour, les périodes de forte demande (de 8h à 12h et de 17h à 20h) étant forcément en heures pleines. (©photo)

Les fournisseurs d’électricité proposent des offres en « tarif de base » avec un prix du kWh constant mais aussi en « double tarif » avec un prix différent à des heures dites « pleines » et à des heures dites « creuses ». Ces dernières se réfèrent respectivement aux heures de forte et moyenne demande le jour (pleines) ou de faible demande la nuit (creuses).

En effet, la consommation d’électricité nationale varie selon l’heure de la journée en fonction des activités des entreprises et des particuliers. Les moyens de production sollicités pour répondre instantanément à cette demande sont activés selon une logique de « merit order » : plus la consommation électrique est forte à un moment donné, plus l’électricité est coûteuse à produire.

Pour répercuter cette variation des coûts sur le tarif final, les fournisseurs d’électricité proposent une option de différenciation temporelle « double tarif ». Par exemple, un particulier ayant souscrit cette option avec le tarif réglementé d’EDF (avec une puissance souscrite de 6 kVA) paie 0,1560 € pour chaque kWh en heures pleines et 0,1270 € en heures creuses(1) (contre 0,1449 € le kWh en tarif de base). Le montant de l’abonnement fixe est par ailleurs plus élevé dans le cas d’une offre à heures pleines/heures creuses.

Pour les particuliers, le prix en heures creuses est valable 8 heures par journée, par exemple entre 23h et 7h. C’est Enedis qui fixe la plage exacte des heures creuses. Celle-ci varie selon les communes en France et diffère entre consommateurs particuliers et professionnels afin de s'adapter aux contraintes locales d'équilibrage du réseau.

Il est donc logique pour les consommateurs ayant opté pour le « double tarif » d’utiliser leurs appareils énergivores (machine à laver, sèche-linge, etc.) durant la nuit pour réduire leur facture d'électricité. Précisons que que les vieux compteurs électriques à cadran ne permettent pas de bénéficier de cette double tarification(2)