• Source : IFP Energies nouvelles

Le développement des voitures de tourisme avec chauffeur (VTC) suscite actuellement en France une forte opposition des taxis qui reprochent le régime particulier dont disposent ces véhicules. Cette concurrence pourrait être renforcée par de nouvelles pratiques de transport parmi lesquelles l’autopartage. Ce système consiste à mutualiser l’usage d’un véhicule entre plusieurs utilisateurs à l’image d’Autolib’. Des loueurs de véhicules classiques, des constructeurs automobiles proposent déjà des services d’autopartage qui se développent également entre particuliers.

IFP Energies nouvelles présente dans cette étude les différents types d’autopartage existants et leur niveau de développement dans le monde. La Suisse serait le 2e pays européen derrière l’Allemagne à recourir à l’autopartage : près de 1% de la population helvétique souscrirait à ce service. Celui-ci est appelé à poursuivre sa croissance pour des raisons économiques, écologiques ou encore pratiques : un véhicule individuel n’est actuellement utilisé que 5% du temps en moyenne.

Lire l\'étude :
L’autopartage - IFP En