Newsletters des énergies

Quel est le rôle de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ?

Agence nationale de l'habitat

Dans le cadre d'une rénovation thermique, un ménage « très modeste » peut bénéficier jusqu'à 12 000 euros d'aides de l'Anah(1). (©photo)

L’Agence nationale de l’habitat (Anah(2)) est un établissement public qui vise à mettre en œuvre la politique nationale de développement et d’amélioration du parc de logements privés en France. Créée en 1971, elle a distribué près de 675,5 millions d’euros d’aides en 2015(3).

Les différentes missions de l’Anah sont principalement orientées vers les logements des ménages les plus modestes. Parmi ces missions, citons :

  • l’aide à la rénovation thermique : plus de 77 000 logements en ont bénéficié en 2015 ;
  • le traitement des habitats très dégradés et « indignes » exposant les occupants à des risques physiques ou sanitaires. L’Anah estime qu’il existe environ 510 000 logements potentiellement « indignes » en France ;
  • l’adaptation des logements à la perte d’autonomie des personnes. Des aides sont apportées par l’Anah pour améliorer l’accessibilité de logements, ce qui permet notamment de maintenir à domicile des personnes âgées ;
  • le développement de logements à prix modérés en passant des accords avec des propriétaires bailleurs (conventionnement) pour que ceux-ci louent leurs logements à un prix inférieur à celui du marché auprès de personnes aux revenus limités. Les bailleurs peuvent recevoir en échange des aides aux travaux de rénovation.

Précisons que les aides de l’Anah portent généralement sur des rénovations importantes de logements achevés depuis 15 ans ou plus. Dans chaque département, l’Anah possède une délégation locale intégrée au sein de la Direction départementale des territoires (DDT). L’agence entretient des relations proches avec l’Ademe, autre EPIC qui informe notamment les citoyens sur les aides attribuées par l’Anah.