Newsletters des énergies

Tesla va lancer sa batterie domestique à la fin de l’été

Batterie domestique de Tesla

Les voitures « Model S » de Tesla sont équipées de batteries d'une capacité comprise entre 70 et 85 kWh, soit 7 à 10 fois plus que les batteries domestiques qui seront bientôt commercialisées par le groupe. (©Tesla)

Elon Musk, le fondateur de la société Tesla, a annoncé la semaine dernière la future commercialisation aux États-Unis d’une batterie lithium-ion « pour domicile ». Il la présente comme une révolution dans le domaine des infrastructures de stockage. Explications.

Un stockage électrique de 10 kWh

La batterie domestique de Tesla, baptisée Powerwall, mesure 1,30 m de haut et 86 cm de large. Elle se fixe sur un mur du logement, comme son nom le laisse entendre. Deux versions de cette batterie seront disponibles : un modèle pouvant stocker 7 kWh et un autre d’une capacité de 10 kWh ayant, selon Tesla, davantage vocation à servir de « back up » en cas de rupture de l’approvisionnement électrique.

Pour rappel, une batterie lithium-ion se charge grâce à des réactions chimiques provoquées par une source d’électricité. En fonction de la demande, les réactions chimiques peuvent être inversées pour restituer l’énergie stockée.

Outre le fait qu’elle puisse servir de « back up », le principal intérêt de cette batterie lithium-ion se manifeste dans les situations d’autoproduction : elle peut par exemple permettre de stocker de l’électricité produite par des panneaux photovoltaïques intégrés à la toiture de son logement (le marché allemand est à ce titre une cible prioritaire de Tesla).

Tesla met aussi en avant le fait qu’elle puisse stocker de l’électricité fournie à bas prix par le réseau (c’est le cas en France avec les tarifs en « heures creuses » la nuit) pour la restituer à d’autres moments de la journée. Précisons que Tesla indique que plusieurs batteries pourront être installées ensemble afin de disposer d’une capacité de stockage maximale de 90 kWh. Le groupe souhaite par ailleurs commercialiser une autres batterie d'une capacité de 100 kWh à destination des professionnels (le Powerpack).

2 jours d’alimentation pour un réfrigérateur

Une capacité de stockage de 10 kWh ne parle pas toujours clairement au grand public. A titre indicatif, une télévision à écran plat nécessite en moyenne une puissance de 0,1 kW, un ordinateur portable de 0,05 kW, un réfrigérateur de 0,2 kW et une machine à laver une énergie de près de 2,3 kWh à chaque usage.

En additionnant toutes ces consommations, on comprend bien qu'une seule batterie Powerwall n’a pas les moyens de satisfaire les besoins électriques d’un logement durablement et de façon autonome. Tesla souligne qu’elle a surtout vocation à servir à certaines heures de forte demande électrique, soulageant ainsi le réseau et réduisant la facture d’électricité des ménages.

En juin 2014, Tesla a commencé à construire GigaFactory(1), la plus grande usine de batteries lithium-ion au monde dans le Nevada, pour un coût total de 5 milliards de dollars (en collaboration avec le groupe japonais Panasonic). GigaFactory devrait commencer sa production en 2017 et devrait permettre de poursuivre la baisse du prix des batteries. La Powerwall sera pour sa part commercialisée sur le marché américain au prix de 3 500 dollars(2) à la fin de l’été, puis dans le reste du monde en 2016.