Newsletters des énergies

« 1 m3 de gaz naturel contient toujours autant d’énergie »

mètre cube de gaz

Au niveau international, on considère qu'un mètre cube contient en moyenne 0,038 GJ d’énergie. (©photo)

Les réserves et la production d’un gisement de gaz naturel ou bien la consommation gazière d’un pays sont couramment exprimées en mètres cubes ou en pieds cubes. L’énergie contenue dans un volume de gaz naturel varie toutefois selon les conditions de température et de pression(1) et selon sa composition.

Pour que des statistiques sur le gaz soient cohérentes entre elles, il est nécessaire qu’elles soient calculées dans les mêmes conditions. Généralement, les organisations internationales et groupes gaziers retiennent une pression standard de 1 013,25 hPa (pression atmosphérique au niveau de la mer) et une température de 15°C. Des variations peuvent toutefois exister entre différentes données en raison de la prise en compte de conditions légèrement différentes ou bien de conversions entre différentes unités (Mtep, kWh, etc.).

Par ailleurs, la composition d’un volume de gaz naturel, qui varie d’une zone à l’autre, détermine son pouvoir calorifique. Autrement dit, 1 m3 de gaz peut contenir une quantité d’énergie différente selon sa provenance. Dans les importations françaises, on distingue ainsi :

  • le gaz « de type B » (pour « Bas pouvoir calorifique » : 9,5 à 10,5 kWh/m3 à 1 013,25 hPa et 0°C)(2) qui vient essentiellement des Pays-Bas ;
  • le gaz de « type H » (pour « Haut pouvoir calorifique : 10,7 à 12,8 kWh/m3 dans les mêmes conditions) qui vient notamment de mer du Nord et de Russie.

C’est pour cette raison que le gaz naturel est facturé aux consommateurs en kWh (énergie) et non en en m3 (volume). La quantité d’énergie contenue dans chaque m3 de gaz livré est également ajustée selon les conditions de pression et de température lors de la distribution du gaz.