Nouvelle journée de mobilisation contre le charbon en Allemagne

  • AFP
  • parue le

Près de cent militants anti-charbon occupent vendredi deux mines à ciel ouvert en Allemagne, à quelques jours de l'adoption par le Parlement allemand d'une loi de sortie de ce minerai, car ils la jugent trop peu ambitieuse.

"Depuis ce matin, 2h40, environ cent activistes climatiques occupent des appareils d'extraction du charbon en Rhénanie et dans la région minière de la Lusace" (est du pays), a annoncé dans un communiqué le mouvement écologiste "Ende Gelände", qui organise ces blocages.

Interrogée par l'AFP, la police locale de Cottbus, en Lusace, confirmait la présence "d'une douzaine de personnes", ayant conduit à l'arrêt de la production. À l'ouest du pays, une "soixantaine de militants" ont également occupé vendredi matin une mine de charbon située à Garzweiler, dans la région de Rhénanie du Nord Westphalie, selon la police.

Le mouvement anti-charbon "Ende Gelände" (littéralement "terminus" ou "fin de l'histoire"), est coutumier de ce type d'actions : en novembre, il avait revendiqué le blocage, par 4 000 personnes d'une mine du bassin de Lusace. Les militants protestent contre le contenu du projet de loi présenté en février par le gouvernement allemand, qui prévoit une sortie du charbon avant 2038. Cette loi doit être adoptée par le Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand, la semaine prochaine.

Pour eux, la date de 2038 est trop lointaine : "Avec cette loi, le gouvernement finance pendant une décennie de plus cette industrie destructrice", estime l'organisation dans son communiqué. Le mouvement écologiste "Fridays for Future" organise également toute la journée "dans toute l'Allemagne" des manifestations, à l'occasion de l'Assemblée générale de l'énergéticien allemand RWE, qui détient de nombreuses mines et centrales à charbon.

Le mouvement anti-charbon a gagné en importance en Allemagne depuis que la sortie du nucléaire décidée en 2011 a prolongé la dépendance du pays envers ce minerai.

Commentaires

Thomas

Est-ce que le "collectif des anciens ingénieurs du nucléaire français" sont dans les rangs de cette mobilisation..? ;-)

Gautier

Pas facile de sortir de cette situation. Actuellement, le charbon fait encore partie des sources d’énergie les plus importantes pour la production d’électricité. En effet, en 2018, environ 35 % du courant électrique était encore produit à partir de charbon (lignite : 22,5 %, houille : 12,9 % ; situation en avril 2019). Les propositions faites par la Commission « croissance, changement structurel et emploi » prévoient l’arrêt de l’utilisation du charbon dans la production d’électricité en Allemagne au plus tard en 2038. Mais le sujet est d'une grande complexité et d'un coût énorme en devises et en emplois.

Jean-Luc

Journée de mobilisation contre le charbon en Allemagne : 100 personnes qui manifestent ! Et ensuite les écolos français viennent casser nos moyens de production d'électricité en France qui sont à 92% décarbonés ! On se moque de la logique en France, on préfère le catéchisme vert, même s'il travaille au final contre l'environnement
Nos khmers verts veulent absolument que l'on fasse la même erreur que les allemands, remplacer le nucléaire par du charbon. Le pire c'est que des gens intelligents votent pour eux, c'est désespérant.

Thomas

Lisez les scénarios Rte car vous avez tout faux pour la France.
Les « écolos » prônent surtout la sobriété, mais les pronucleaires ne savent pas ce que ce mot veut dire.

Jean-Luc

Comme en Allemagne, ils prônent la sobriété en arrivant au résultat prévisible et inévitable d'avoir à ouvrir une centrale à charbon ou une immense mine tous les ans.
En gros ils demandent des mesures mais refusent les conséquences négatives des mesures. L'hypocrisie totale.
C'est bien comme ça que pratiquent les écolos et la gauche en général, : "fais ce que je dis, pas ce que je fais".
Pour les lectures je vous retourne le conseil et vous invite à lire les manifestes de Greenpeace France sur le nucléaire. En résumé toute la tactique consiste à affaiblir le nucléaire, puis à dénoncer cet affaiblissement. En omettant de préciser dans leur catéchisme que le nucléaire est aujourd'hui l'énergie qui permet de décarboner le plus. Mais le concret en les intéresse pas, ils sont juste dans l'idéologie. L'idéologie suicidaire ça va de soi.
Dans les années qui viennent, il faudra tout faire pour faire échouer les nouveaux maires écolos, sinon nous allons à la catastrophe pour l'environnement et pour la santé. Quitte à employer tous les moyens pour y parvenir.

Denis Gourgouillon

Ce que ne veulent pas comprendre les écolos c'est que pour compenser l'intermittence de l'éolien (celui-ci peut tomber à 5% voire 1%) il faut produire l'électricité qui ne se stocke pas (ou très peu) Et l'Allemagne a fait un choix ridicule :le charbon plutôt que le nucléaire.
Mais les écolos peuvent-ils comprendre ce qu'est la puissance? les watts?

Serge Rochain

L'Allemagne n'a pas fait le choix du charbon contre le nucléaire.
Elle a fait le choix de l'abandon de ces deux sources d'énergie au profit des ENR et c'est tellement évident que la plupart des participants à ce forum ne le voient pas, car ça ne les intéresse pas. Ils viennent ici pour calomnier à tous propos sur les ENR qui font beaucoup d'ombre au nucléaire. Vous ne me croyez pas ? Regardez ces belles courbes page 2 :
https://www.revolution-energetique.com/apres-la-sortie-du-nucleaire-lal…

Serge Rochain

Sauf que ce qui est important dans ce site c'est qu'il reprend des diagrammes faits par "Working group on Energy balance" qui est un organisme statistique qui n'a aucun état d'âme comme tous les organismes de statistiques.
Mais évidement, comme ce que disent les courbes ne vous convient pas c'est forcément qu'elles sont fausses…. c'est d'ailleurs ce qui caractérise les dogmatiques

Jean-Luc

Les énergies sont renouvelables mais pas les matériels pour la produire.
L'énergie produite par un panneau solaire émet plus de CO2 que la même émise dans un réacteur nucléaire.
Donc vos calculs sont bidons, ils voient uniquement ce qu'ils veulent voir...
Il faudra implanter 3500 éoliennes pour remplacer la centrale de Fessenheim qui a été stoppée à cause du lobby nucléaire sans envisager un seul instant ce qu'il faudra gaspiller comme matériaux non renouvelables pour construire de quoi produite l'équivalent en énergie soi-disant renouvelables.
Des tartuffes.

Rochain

Vous racontez n'importe quoi comme d'habitude sans rien jamais prouver ce que vous racontez. L'ADEME à calculé avec d'autres moyens et competances que vous et vous voudrez bien vous en tenir à leur chiffres sans vouloir imposer ceux qui ne sortent de votre imagination qui ne veulent..... Qu'avoir raison.
Vos raisons d'expliquer l'arrêt de Fessenheim ne reposent que sur les raisons politiques qui elles mêmes s'appuie sur le constat de vétusté de la plus vieille centrale de France... Et dans ce cas nous somme d'accord. C'est bien mieux que de fermer la plus récente.

Jean-Luc

Aucun rapport ne justifie la fermeture de Fessenheim par sa vétusté, c'est un fake.
Fake encore pour le CO2
Le Giec qui a publié des données sur l’impact carbone de la filière nucléaire, l’estime en moyenne à 12g CO2/kWh réellement produits
Pour l'éolien c'est à peu près similaire mais pour une production théorique et pas réelle, soit des émissions de CO2qui sont 4 à 5 fois plus importantes, en moyenne, si on prend en compte l'énergie réellement produite.
Comparer des chiffres réels et des chiffres théoriques c'est bien un truc d'écolo ça ! Les lunettes vertes entrainent visiblement une confusion entre rêve et réalité...
Pour l'étude de l'ADEME vous n'avez rien de plus vieux et d'obsolète histoire de bien vous décrédibiliser ?

Rochain

Comme d'habitude c'est n'importe quoi... Le GIEC comme L'ADEME et tous les organismes compétant calculent le Co2 au KWh mais comme ça ne plaît pas à monsieur Jean-Luc.... Ils se trompent car lui il sait... Vous êtes on ne peut plus minable, la vérité ne vous intéresse pas, ce qui vous intéresse c'est avoir raison et pour ça fabriquer la vérité qui vous convient.... Adieu petit monsieur pétri de vanité

Jean-Luc

Comme d'habitude les écolos se congratulent lorsque le charbon représente 50 % de la production d'électricité en Allemagne.
Ils applaudissent sur le refrain de "ça pourrait être pire" !
Alors que si l'Allemagne était aussi responsable que riche le charbon devrait représenter 0% avec tous les avantages immédiats sur le climat.
Mais forcément avec un puissant lobby vert, le charbon et le CO2 a encore de belles années devant lui.
Le problème n'est pas de savoir si le CO2 a augmenté ou pas mais de savoir ce qui va se passer dans l'avenir, comment l'Allemagne va pouvoir arriver à des émissions de CO2 moins honteuses dans les années qui viennent. Hors remplacer le nucléaire (pilotable) par une énergie intermittente c'est juste impossible, par définition. Ou alors il faudrait adpater la consommation à la production. Il y a une vingtaine d'année, l'Allemagne était très en avance sur les projets favorables à l'environnement, c'était un exemple pour les autres pays, mais ça fait longtemps que le lobby nucléaire a tout cassé et compromis l'avenir en prenant des décisions par idéologie, quitte à accélérer le réchauffement de la planète.
Quel gâchis !

Rochain

Forcément que les ENR sont impossible puisque le petit Jean Luc le déclare. Car lui il sait. Les allemands sont des idiots et à lui tout seul il est plus intelligent que le reste de la planète
J'ai honte de faire partie de la même espèce que lui

Denis GOURGOUILLON

C'est cette erreur fondamentale des pros éoliens. L'abondance de l'éolien conduit à maintenir le charbon pendant longtemps (tant qu'on ne sait pas stocker l'électricité) L'éolien pendant les périodes de faible vent ne produira que 5 à 10 GW. Donc pour compenser il faut conserver 80 GW d'électricité "thermique" en sus de l'hydraulique pour faire face aux besoins. Donc le charbon est indispensable, jamais le vent ne soufflera en permanence. Il ne faut pas confondre la puissance et l'énergie. L'éolien peut fournir de l'énergie mais à un instant donné il faut pouvoir piloter et répondre à la demande et ce sera dans certains cas le charbon. Eolien= maintien du charbon (ou du gaz)

Thomas

Vous avons donc fait des études de réseau aussi poussées que Rte visiblement. Vous ne mettrez le lien qqpart ce sera intéressant ;-)

Serge Rochain

L'Allemagne se passera du charbon selon son plan et suivez avec intérêts les courbes donnés par le Working group on Energy balances dont vous contestez les courbes dans un message plus haut au prétexte qu'ils sont donnez par un site soi disant anti nucléaire selon votre point de vue.
Ils n'utiliseront plus de charbon (ni de nucléaire) bien avant qu'en France nous n'ayons plus de nucléaire. Ils auront alors moins d'émissions de CO2 que nous et nous aurons encore des productions de déchets millénaires, plus les risques, nucléaires, plus la dépendance énergétique des pays producteurs de minerais uranifères, + des engagements militaires dans ces pays pour protéger nos approvisionnements, plus des augmentations de prix au fur et à mesure que la disponibilité de l'uranium diminuera…. etc, etc, etc

Denis Gourgouillon

Bla bla bla Paroles paroles... L'Allemagne va réduire le charbon sauf qu'elle a mis en service une centrale cette année DATTELN 4 (une centrale dure 30 ans) Et qu'elle envisage de créer 1200 MW de centrales combinées chaleur électricité au gaz Certes gaz moins polluant que le charbon mais plus que ...

Ajouter un commentaire