Consultation sur le changement d'heure: l'heure d'été l'emporte, une participation record

  • AFP
  • parue le

La consultation citoyenne organisée par l'Assemblée nationale sur le changement d'heure a recueilli plus de deux millions de réponses, un record: plus de 80% pour y mettre fin, et une majorité pour opter pour l'heure d'été, selon un communiqué publié mercredi.

Lancée par la commission des Affaires européennes, cette consultation sans valeur contraignante, mais dont le résultat sera transmis aux institutions européennes, "a reçu 2 103 999 réponses entre le 4 février et sa clôture le 3 mars à minuit", a indiqué la commission. C'est un record absolu pour une telle consultation, les précédentes se chiffrant au mieux à quelques milliers voire dizaines de milliers.

La commission présidée par Sabine Thillaye (LREM) avait lancé cette consultation sous la forme d'un questionnaire en ligne pour verser "un élément supplémentaire au débat" sur le changement d'heure. En septembre 2018, la Commission européenne a proposé une nouvelle directive qui mettrait fin à ces changements impliquant d'avancer sa montre d'une heure en mars et de la reculer d'une heure en octobre, et qui permettrait aux États membres de choisir leur fuseau horaire. Les ministres des transports européens, réunis le 3 décembre 2018, ont envisagé la date de 2021 pour abandonner ce système. À l'issue d'une action de coordination, chaque État membre devra alors décider de son heure légale.

Il ressort de la consultation française que "83,71% des répondants sont pour mettre fin au changement d'heure deux fois par an". Les derniers résultats, qui seront détaillés en commission le 12 mars, montrent que "59,17% des répondants choisissent de toujours rester à l'heure d'été" (UTC + 2). L'heure d'hiver, qui avait un temps tenu la corde, est à 36,97%, les autres répondants étant sans opinion.

Ces chiffres sont en adéquation avec une consultation lancée par la Commission Européenne à l'été 2018: sur environ 4,6 millions de participants au sein des pays européens, 56% des votants, dont la France à 52%, étaient pour conserver l'heure d'été, contre 36% pour l'heure d'hiver. Les répondants du Portugal, Chypre et de la Pologne avaient une préférence pour l'heure d'été, la Finlande, le Danemark et les Pays-Bas pour l'heure d'hiver.

Instauré initialement pour réaliser des économies d'énergie, le changement d'heure en été et en hiver dans l'UE - en vigueur en France depuis 1976 - suscite de vives oppositions depuis des années. Ses détracteurs invoquent des effets négatifs sur le sommeil et la santé ou sur les accidents de la route, ainsi que l'absence de réelles économies d'énergie.

Commentaires

rochain

Il est dommage que l'heure d'été ait été retenu par une majorité, car cela nous éloigne de l'heure solaire….. la vraie
Serge Rochain

Zamur

Je pense que nous entendrons beaucoup de protestations lors de premier hiver passé à l'heure d'été.

rochain

Extraordinaire !!! Je crois que c'est la première fois que nous sommes d'accord
Serge Rochain

sarpion

Pour voter il faut etre connecté à internet et contacté.....2 millions de réponses c'est très faible vis à vis du nombre de foyers concernés ( 35 millions ?). Encore une fois c'est une parodie de consultation populaire. Il serait intéressant de connaitre l'âge des "consultés" qui sont sans doute des addicts des réseaux "sociaux" ? ce que la majorité, plutôt silencieuse, n'est pas.

rochain

Lorsque j'ai appris qu'il y avait cette consultation j'avais autre chose à faire que de chercher où cela se faisait et j'ai remis à un peu plus tard…… au moment où j'ai appris que l'enquête était close. Dans la foulée j'ai appris que la majorité était pour un NON-changement d'heure, ce qui me convenait très bien mais que la majorité se prononçait pour le choix de l'heure d'été, ce qui est à mon sens la plus mauvaise solution.
Nous avons le plus grand intérêt à nous rapprocher de l'heure solaire et là le choix s'est porté sur la solution qui s'en éloigne le plus. Je me demande si les gens n'ont pas voté naïvement pour l'heure d'été en croyant que l'hiver nous fournirait autant d'ensoleillement que l'été, sans comprendre se qui se passe vraiment sur le plan astronomique.
Si cela se décide ainsi, attendons de voir ce qui se passera après un hiver passé à l'heure d'été avec un levé à 4 heures (de l'heure solaire) en se levant comme d'habitude à 6 heures (légale)et dans la nuit durant les 5 à 6 heures qui suivent selon le moment de l'hiver, pour voir se lever le Soleil sur le coup de 10 heures ! Bien sûr, on récupérera la différence le soir ….. pour regarder le film idiot à la télé, mais les mâtinées seront bien triste durant leurs 5 à 6 premières heures.
Mais quand on demande leur avis au naïfs sur des questions uniquement techniques on récolte ce que l'on a semé, un avis stupide.
Lorsque j'étais dans l'informatique à ses débuts commerciaux (début des années 60) et que les clients de la société n'y pigeaient goutte (et la plupart d'entre nous pas beaucoup plus) un collègue me disait qu'il fallait demander aux clients ce qu'ils voulaient que l'on fasse pour eux. Je lui ai répondu que si Edison avait demandé aux gens se qu'ils voulaient, il n'aurait jamais inventé l'ampoule à incandescence, il aurait fait des bougies de suif plus grosses et plus longues avec de plus grosses mèches que celles qui se trouvaient dans le commerce à cette époque. Et si Lenoir avait demandé aux gens ce qu'ils voulaient il aurait créer des attelages de 4 à 8 chevaux pour tirer les calèches au lieu d'inventer le moteur thermique. j'ai encore un wagon d'exemples où il est heureux de ne pas avoir demander aux gens ce qu'ils voulaient pour que le monde avance. Mais aujourd'hui il faut la jouer social et feindre que l'avis de la population est intéressant pour des question qui sont pourtant beaucoup plus techniques que celles qui se posaient à l'époque de Lenoir et d'Edison. Et comble de l'hypocrisie, cela permettra aux "décideurs" de faire porter le chapeau de l'échec aux populations abusées.
Aujourd'hui nous vivons dans le monde du lobby, on inonde les populations de fakes news qui leur donnent l'impression d'être bien informées, on les laisse s'entretuer, puis quand l'idée que le politicien veut imposer semble majoritaire dans le cloud de la multitude d'esprits naïfs, on fait une enquête d'opinion pour justifier de la décision majoritaire que l'on a décidé d'imposer bien des mois avant. Ca met un peu plus de temps qu'un recours à l'article 49.3 mais c'est beaucoup plus efficace car personne ne peut faire allusion à une mesure dictatoriale, c'est ça la démocratie. http://rochain.over-blog.com/alternative-démocratique

Serge Rochain

Ajouter un commentaire