EDF acquiert 50% d'un vaste projet de parc éolien offshore en Irlande

  • AFP
  • parue le

L'électricien français EDF a annoncé mardi avoir acquis une participation de 50% dans le vaste projet de parc éolien en mer de Codling, en Irlande, dont la capacité devrait approcher à terme près d'un gigawatt (GW).

Avec cette acquisition, effectuée auprès de Hazel Shore, EDF est "désormais partenaire de Fred Olsen Renewables Ltd", qui détient les 50% restants, "pour développer et construire ce projet", a souligné le groupe dans un communiqué.

Le projet de Codling, qui a démarré en 2003, est situé au sud de Dublin, à 13 km au large des côtes du comté de Wicklow. Il est réparti sur deux sites, dont l'un, Codling 1, bénéficie d'une autorisation de construction-exploitation.

Cette acquisition intervient alors que le gouvernement irlandais a adopté en 2019 un plan d'actions pour le climat qui précise que les énergies renouvelables devront représenter 70% de la production d'électricité du pays d'ici à 2030.

L'éolien en mer, selon ce plan, devra, lui, atteindre a minima 3,5 GW de capacité installée, un objectif qu'EDF dit vouloir "contribuer" à atteindre à travers le projet de Codling.

L'électricien dispose, via sa filiale EDF Renouvelables, d'un portefeuille de plus de 6 GW de projets éoliens en mer, en exploitation, en construction ou en développement. Ces derniers sont situés au Royaume-Uni, en France, en Belgique, en Allemagne, en Chine et aux États-Unis.

Ajouter un commentaire