Newsletters des énergies

EDF se renforce dans les services énergétiques au Royaume-Uni

  • AFP
  • parue le

Le groupe français EDF va se renforcer dans les services énergétiques au Royaume-Uni avec l'acquisition, annoncée mardi, de la société Imtech, menée via une coentreprise entre sa filiale Dalkia et sa branche britannique EDF Energy.

Le montant de l'opération n'a pas été dévoilé, mais Imtech, jusqu'ici détenue par le fonds d'investissement britannique Endless LPP, réalise plus de 400 millions de livres de chiffre d'affaires par an (environ 458,5 millions d'euros) et compte 2 100 salariés. Pour EDF, "c'est un saut quantitatif important" alors que le groupe réalise actuellement "quelques dizaines de millions (de livres de chiffre d'affaires)" dans les services énergétiques au Royaume-Uni, a expliqué à l'AFP Vincent de Rivaz, PDG d'EDF Energy.

Le groupe français compte capitaliser sur sa position de premier fournisseur d'électricité dans le pays pour les entreprises et les collectivités, pour proposer à ses clients de nouveaux services grâce aux compétences d'Imtech dans le génie climatique et électrique ou encore l'exploitation et maintenance des bâtiments (industrie, tertiaire, etc.). "Pour maintenir cette position de leader et sécuriser nos marges, il est important d'aller au delà de la fourniture d'énergie proprement dite", note M. de Rivaz.

Dans un marché déjà bien développé et avec des acteurs de poids, passer par une acquisition "un peu significative" était une étape obligée pour "véritablement faire une percée dans ce secteur", ajoute-t-il. C'est EDF Energy Services, coentreprise créée en début d'année entre Dalkia, l'entité d'EDF dédiée aux services énergétiques, et EDF Energy, qui mènera effectivement l'opération, sous réserve du feu vert de la Commission européenne. Imtech restera toutefois une entité opérationnelle autonome.

"C'est une opportunité pour Dalkia d'accélérer sa croissance à l'international. C'est une étape très importante pour nous", a affirmé à l'AFP sa directrice générale, Sylvie Jéhanno, arrivée à la tête de l'entreprise en janvier dernier. Dalkia a déjà procédé à plusieurs acquisitions hors de France depuis l'adossement de ses activités françaises à EDF en 2014 (le groupe Veolia reprenant les actifs à l'étranger), notamment le polonais ZEC Katowice, l'américain Groom Energy Solutions ou l'activité russe de l'italien Fenice (Fenice Rus).


Ajouter un commentaire