Éolien en mer: Engie et le groupe portugais EDP vont créer une coentreprise

  • AFP
  • parue le

Le français Engie et le portugais EDP ont annoncé mardi la signature d'un protocole d'accord visant à créer une coentreprise destinée à développer des projets éoliens en mer dans le monde.

Cette nouvelle entité, qui devrait être mise en oeuvre d'ici à la fin de l'année, sera détenue à parité par les deux entreprises. Elle sera "l'instrument d'investissement exclusif" d'EDP, via sa filiale EDP Renewables (EDPR), et d'Engie, pour le développement de l'éolien en mer, précisent les deux groupes dans un communiqué commun.

Ils ambitionnent d'atteindre d'ici 2025 un portefeuille de 5 à 7 gigawatts (GW) de projets en opération ou en construction et de 5 à 10 GW en "développement avancé".

La coentreprise ciblera principalement les marchés européen et américain, ainsi que certaines régions d'Asie. "La création de cette coentreprise nous permettra de saisir les opportunités du marché tout en renforçant notre compétitivité dans l'un de nos secteurs de croissance clés, celui des énergies renouvelables", a commenté Isabelle Kocher, directrice générale d'Engie, citée dans le communiqué.

"Ce partenariat renforcera notre position distinctive dans le domaine des énergies renouvelables en nous permettant d'accélérer notre progression dans l'éolien en mer, l'un des marchés clés en pleine croissance au cours de la décennie à venir", a estimé Antonio Mexia, directeur général d'EDP, également cité dans le document.

Engie et EDPR coopèrent depuis six ans au sein de consortium dans différents projets d'éoliennes en mer, posées ou flottantes, notamment en France, au Royaume-Uni et au Portugal.

Les deux groupes participent par ailleurs à l'appel d'offres d'éoliennes en mer de Dunkerque, actuellement en cours.

Modération des commentaires

Plusieurs lecteurs ont déploré récemment quelques attaques personnelles dans les commentaires.

Nous vous demandons de bien vouloir continuer à échanger de façon constructive dans cet espace, sans insultes à l’égard de vos contradicteurs.

Merci d’avance pour votre compréhension et pour la richesse de vos contributions.

Ajouter un commentaire