Newsletters des énergies

ExxonMobil veut plus que doubler ses bénéfices à l'horizon 2025

  • AFP
  • parue le

ExxonMobil prévoit de plus que doubler ses bénéfices à l'horizon 2025 à 31 milliards de dollars au cours actuel des prix du pétrole, a-t-il indiqué mercredi. L'an dernier, la major pétrolière avait gagné 15 milliards de dollars.

C'est la première fois que le géant pétrolier, dont le titre a perdu plus de 11% de sa valeur depuis le début de l'année à Wall Street, donne des prévisions de bénéfices aussi longtemps à l'avance.

Les marchés financiers doutent de la capacité d'ExxonMobil à retrouver une croissance explosive depuis le plongeon des prix du pétrole au printemps 2014, ce qu'a d'ailleurs conforté le recul de 3% à 4 millions de barils de pétrole par jour (mb/j) de sa production d'or noir et de gaz au quatrième trimestre 2017. Les marchés l'attendaient à 4,16 mb/j.

"Il est de ma responsabilité de m'assurer que le public en général comprend ce nous voulons faire", a tenu à expliquer mercredi Darren Woods, le PDG, en présentant l'entreprise à des investisseurs à New York. M. Woods, qui a remplacé en 2017 Rex Tillerson parti diriger la diplomatie américainee, essaie de se démarquer de son prédécesseur en mettant l'accent sur la transparence. "Si vous regardez notre portefeuille aujourd'hui, c'est le plus riche en termes d'opportunités depuis qu'Exxon et Mobil ont fusionné" en 1999, a défendu le dirigeant. "Nous entrevoyons beaucoup de potentiel".

ExxonMobil affirme que de nouveaux champs d'hydrocarbures au Guyana et une hausse de la production dans le bassin permien, zone à cheval sur le Texas et le Nouveau-Mexique (sud des Etats-Unis) concentrant des réserves de pétrole de schiste, allaient doper les bénéfices. Dans cette dernière zone, le groupe veut tripler sa production à 600 000 b/j d'ici à 2025.

La production globale de la société devrait augmenter d'environ 1 million de barils de pétrole par jour (mb/j) à 5 mb/j d'ici à 2025. L'enveloppe des investissements va également croître, alors qu'elle diminue chez les concurrents.

ExxonMobil, qui affirme travailler sur 25 projets, prévoit d'investir 24 milliards de dollars dans ses projets d'exploration cette année, 28 milliards en 2019 en moyenne 30 milliards par an de 2023 à 2025. Par conséquent, le titre abandonnait 1,79% à 74,82 dollars vers 15H50 GMT mercredi, les marchés semblant également déçus qu'ExxonMobil n'ait pas annoncé de programme de rachats d'actions comme son concurrent Chevron.


Ajouter un commentaire