France : l'adoption de la PPE espérée « au début de l'année 2020 »

  • AFP
  • parue le

La programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), feuille de route énergétique de la France à dix ans, pourrait être adoptée au début de l'année 2020, a indiqué mercredi la directrice de l'Énergie (ministère de la Transition écologique).

"La finalisation de la PPE, on a l'objectif de la faire très rapidement, tout en tenant compte des travaux et réflexions conduits sur les questions de maîtrise de la demande et de trajectoire carbone" de la France, a déclaré Sophie Mourlon, directrice de l'Énergie à la Direction générale de l'énergie et du climat (DGEC), lors d'une conférence à Bercy sur les énergies renouvelables.

"Notre objectif est de présenter, pour une ultime consultation publique obligatoire sur internet, cette PPE finalisée sur le volet offre d'ici la fin de l'année. Je ne peux pas mettre ma tête à couper que nous y parviendrons mais c'est bien l'objectif, ce qui permettrait d'adopter très rapidement au début de l'année 2020", a-t-elle ajouté.

Après le lancement de l'élaboration mi-2017 et le débat public en 2018, ce projet de PPE pour 2019-2028, très attendu de tous les acteurs de l'énergie en France, a été annoncé en novembre 2018 par le président Emmanuel Macron, mais le texte final toujours pas publié.

En matière de capacités de production d'électricité renouvelables installées, il vise à ce stade 102 à 113 GW en 2028, soit deux fois plus par rapport à 2017. Il prévoit aussi la fermeture de 14 réacteurs nucléaires sur 58 d'ici 2035 (tout en ouvrant la porte à la construction de nouveaux), et une baisse de 35% de la consommation primaire d'énergies fossiles en 2028 par rapport à 2012.

Ajouter un commentaire