Voeux site

France : la sécurité d'approvisionnement en gaz devrait être assurée cet hiver selon GRTgaz et Teréga

  • AFP
  • parue le

La sécurité d'approvisionnement de la France en gaz devrait être assurée cet hiver malgré la crise sanitaire, ont assuré lundi les gestionnaires du système de transport.

"Le système gazier devrait être en capacité de répondre à la demande de l'ensemble des consommateurs de gaz français durant l'hiver prochain, même en cas de pointe de froid exceptionnelle", ont indiqué GRTgaz et Teréga en publiant leurs perspectives pour l'hiver 2020/21.

La première entreprise assure le transport de gaz sur l'essentiel du territoire, tandis que la seconde se concentre sur le sud-ouest. "La situation sanitaire ne devrait pas avoir d'impact sur l'approvisionnement en gaz en France et en Europe", précisent-elles.

"La souscription en totalité des capacités de stockage françaises, à hauteur de 128 TWh et un taux de remplissage proche de 100% au 1er novembre 2020 apportent une réelle flexibilité au réseau de transport français et renforcent la sécurité d'approvisionnement en gaz", précisent GRTgaz et Teréga.

Le pays peut aussi compter sur des afflux de gaz naturel liquéfié (GNL), dont la production est abondante. GRTgaz et Teréga soulignent également que les centrales à gaz pourront tourner à plein pour produire de l'électricité cet hiver au moment où l'approvisionnement électrique s'annonce plus compliqué.

"Le système gaz devrait être en capacité, tant sur la durée de l'hiver que sur une pointe ponctuelle, d'alimenter les centrales à cycle combiné gaz. Celles-ci seront en capacité en principe de venir soutenir le système électrique", a souligné Thierry Trouvé, directeur général de GRTgaz. "Le système gaz fera sa part du travail mais il n'a pas la possibilité évidemment de remplacer tout le parc nucléaire ou le manque de vent si tous ces phénomènes entrent en conjonction", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse.

La France pourrait connaître des difficultés d'approvisionnement électrique en cas de vague de froid au mois de février, la crise sanitaire ayant perturbé la maintenance des réacteurs nucléaires, a récemment mis en garde le gestionnaire du réseau, RTE.

Commentaires

Christian Méda…

... Ce qui nous change des récentes déclarations inquiétantes sur les risques de coupure électriques du monopole d'Etat EdF.

Ajouter un commentaire