Gaz : une hausse de 1,6% des tarifs réglementés d'Engie en novembre, limitée par le mécanisme de lissage

  • AFP
  • parue le

Les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie à des millions de foyers français vont augmenter de 1,6% au 1er novembre, en raison de la hausse des cours sur les marchés, a annoncé lundi la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

"Cette augmentation est de 0,4% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,9% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 1,7% pour les foyers qui se chauffent au gaz", a-t-elle précisé dans un communiqué. "Cette hausse pour le mois de novembre s'explique par les évolutions des prix du gaz sur les marchés internationaux et notamment sur le marché du gaz naturel liquéfié", ajoute le régulateur.

La hausse aurait même atteint 5,7% si un mécanisme de lissage n'avait pas été mis en place jusqu'en février pour limiter les évolutions trop brutales.

La loi prévoit l'extinction progressive d'ici à 2023 des tarifs réglementés de vente (TRV) du gaz. Engie a de ce fait cessé de commercialiser des contrats de ce type, mais continue pour l'instant d'appliquer ces tarifs aux consommateurs en bénéficiant déjà. À l'avenir, il ne restera plus que des offres dites de marché, aux prix fixés librement par les fournisseurs.

Commentaires

Serge Rochain

Le gaz augmentait systématiquement jusqu'à présent au prétexte qu'il était indexé sur le cours du pétrole qui n'a pas arrêté de monter durant des années. Depuis que le pétrole plonge, on vient nous raconter que c'est par ce que le cours du gaz est en hausse sur le marché...?????????? J'imagine que ce marché s'est subitement créé le jour où le cours du pétrole a commencé à chuter, non ? Pas de problème on fermera ce marché quand le cours du baril de pétrole remontera. Bienvenue chez les escrocs.

Ajouter un commentaire

Sur le même sujet