Gazprom annonce un bénéfice net en baisse de 25% en 2017

  • AFP
  • parue le

Le géant russe Gazprom a annoncé jeudi une baisse de 24,9% de son bénéfice net en 2017 malgré une hausse de son chiffre d'affaires, pénalisé par sa condamnation devant une cour internationale à payer 2,56 milliards de dollars à l'Ukraine.

Selon les résultats publiés jeudi, le groupe contrôlé par l'Etat russe a dégagé un bénéfice net de 714,302 milliards de roubles en 2017 (9,4 milliards d'euros au taux actuel), contre 951,6 milliards de roubles en 2016. Le chiffre d'affaires de Gazprom s'affiche pourtant en hausse de 7% à 6.546 milliards de roubles (86,2 milliards d'euros), contre 6.111 milliards en 2016.

Le groupe russe est pénalisé par la décision de la Cour d'arbitrage de Stockholm de le condamner à payer 2,56 milliards de dollars à l'ukrainien Naftogaz pour solder tous leurs litiges. La décision a été prise en mars 2018 mais Gazprom a dit l'intégrer à ses comptes du quatrième trimestre 2017.

Les ventes de gaz à destination de l'Europe et de la Turquie, qui ont toujours assuré l'essentiel des profits de l'héritier du monopole gazier soviétique, ont connu une augmentation de 4%, à 2.221 milliards de roubles. Ses exportations vers les pays de l'ex-URSS ont en revanche diminué de 5% à 292 milliards de roubles. Les ventes ont augmenté en volume mais ont été pénalisées par une baisse moyenne du cours de rouble (-10%).

Gazprom a annoncé fin mars avoir lancé une procédure pour contester devant la justice suédoise une partie de la décision de la Cour d'arbitrage de Stockholm. L'Ukraine et la Russie ont déjà connu plusieurs "guerres du gaz" depuis 15 ans, dont certaines avaient perturbé les livraisons de gaz russes à plusieurs pays européens dont une partie, de moins en moins élevée, transite par l'Ukraine.

Ajouter un commentaire