General Electric dégage un bénéfice plus important que prévu au 3e trimestre, notamment grâce à l'aviation

  • AFP
  • parue le

Le conglomérat américain General Electric (GE) a annoncé mardi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes grâce notamment au redémarrage progressif de ses activités dans le secteur de l'aviation.

Le groupe, basé à Boston (Massachusetts), a dégagé un bénéfice net par action, hors éléments exceptionnels, de 57 cents, bien mieux que les 43 cents prévus par les analystes. GE a par conséquent révisé à la hausse ses prévisions de profit sur l'année, les situant dans une fourchette comprise entre 1,80 et 2,10 dollars par action, contre 1,20 à 2,00 dollars au trimestre précédent.

L'entreprise a aussi augmenté ses estimations de flux de liquidités tirés des activités industrielles, désormais compris entre 3,75 et 4,75 milliards de dollars (contre 3,5 à 5 milliards de dollars précédemment). "Les commandes ont augmenté, les marges se sont élargies et notre performance globale a été considérablement meilleure", a déclaré dans un communiqué le PDG du groupe, Lawrence Culp. "L'aviation est sur une dynamique positive et montre des signes persistants de reprise", a ajouté M. Culp. Cette activité avait chuté pendant la pandémie avec le ralentissement du trafic aérien, mais repart de l'avant depuis le dernier trimestre.

Les revenus issus de l'aviation ont grossi de 10% en rythme annuel pour s'établir à 5,4 milliards de dollars au troisième trimestre. M. Culp a toutefois souligné que le contexte restait difficile en raison des perturbations de la chaîne logistique mondiale et de l'incertitude autour de la possible extension par Joe Biden d'un crédit d'impôt pour l'énergie éolienne.

GE est en effet également présent dans le secteur des énergies renouvelables, où ses revenus ont reculé de 7%, s'établissant à 4,2 milliards de dollars. Les ventes ont aussi reculé dans le domaine de la santé (-5%) et se sont stabilisées dans le secteur des turbines à gaz.

Le chiffre d'affaires global est ressorti à 18,4 milliards de dollars (-1%), en dessous des attentes du marché qui le situaient à 19,3 milliards. À Wall Street, l'action de GE progressait de 1,2% dans les échanges électroniques avant l'ouverture de la Bourse.

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture