Newsletters des énergies

GNL: Total veut acheter 10% d'un projet de Novatek dans l'Arctique russe pour 2,5 milliards de dollars

  • AFP
  • parue le

Le groupe français Total compte acheter une participation de 10% d'un projet géant de gaz naturel liquéfié (GNL) dans l'Arctique russe de Novatek, représentant 2,5 milliards de dollars, selon un accord signé jeudi par les deux groupes.

Cet accord a été signé en présence du président russe Vladimir Poutine et de son homologue français Emmanuel Macron lors d'une visite de ce dernier en périphérie de Saint-Pétersbourg. "La transaction sera conclue au plus tard le 31 mars 2019. La valeur du projet est déterminée à 25,5 milliards de dollars" en tout, a précisé Novatek dans un communiqué.

De son côté Total affirme que "la décision finale d'investissement est prévue en 2019 et le démarrage du premier train est envisagé d'ici fin 2023". "Compte tenu du fait que Total détient environ 19% du capital de Novatek et de la volonté de Novatek de conserver 60% du projet, la participation économique globale du Groupe dans ce nouveau projet GNL s'élèvera à environ 21,5%. Au cas où Novatek déciderait d'abaisser sa participation en dessous de 60%, Total aurait la possibilité d'augmenter sa participation directe jusqu'à 15%", a précisé Total.

Les deux groupes ont également convenu que Total pourra acquérir 10 à 15% de tous les futurs projets de GNL Novatek, situés sur les péninsules de Yamal et de Gydan. Ce projet géant est situé sur la péninsule de Gydan, dans le Nord de la Sibérie, à une trentaine de kilomètres de l'autre méga projet qui associe Total et Novatek, Yamal LNG, qui a démarré la production de gaz en décembre 2017.


Ajouter un commentaire