La Russie va aider l'Ouganda à développer l'énergie nucléaire

  • AFP
  • parue le

La Russie et l'Ouganda ont signé un accord intergouvernemental de coopération dans le domaine du nucléaire civil, a annoncé mercredi l'agence nucléaire russe Rosatom.

La Russie cherche ces dernières années à renforcer son influence en Afrique, notamment par le biais de ses grandes entreprises publiques. Le président ougandais Yoweri Museveni ambitionne pour sa part d'utiliser les gisements d'uranium de son pays pour développer l'énergie nucléaire.

Cet accord a été signé mardi par un représentant de Rosatom et la ministre de l'Énergie ougandaise Irene Muloni, en marge de la conférence générale annuelle à Vienne de l'AIEA, le gendarme onusien du nucléaire.

Selon Rosatom, cet accord "jette les bases d'une coopération concrète entre la Russie et l'Ouganda" dans le domaine du nucléaire civil et prévoit des "travaux communs" dans "la création d'infrastructures pour l'énergie nucléaire, la production de radio-isotopes destinés à l'industrie, la médecine, l'agriculture, ainsi que la formation du personnel".

Les parties ont convenu d'organiser des "visites de spécialistes" dans un "avenir proche". Moscou a signé un premier protocole d'entente avec Kampala dans ce domaine dès 2017, devançant ainsi Pékin, qui a signé un accord similaire en 2018.

Ajouter un commentaire