L'australien Santos rejette l'offre de reprise de l'américain Harbour Energy

  • AFP
  • parue le

Le géant énergétique australien Santos a rejeté l'offre révisée de reprise de 10,9 milliards de dollars du fonds d'investissement américain Harbour Energy, la jugeant trop faible et trop risquée, et a mis un terme aux négociations.

Santos, acteur majeur dans les secteurs du gaz naturel et du pétrole, avec notamment des actifs en Papouasie-Nouvelle-Guinée, avait annoncé lundi avoir reçu une proposition de rachat de 5,21 dollar américain par action, contre 4,98 dans la précédente offre faite début avril. Cela constituait une hausse de 4,6%. Mais cette nouvelle offre n'a pas été jugée suffisante, alors que les cours du pétrole on progressé dans l'intervalle de 14%.

Santos a indiqué dans un communiqué mardi soir que l'offre ne représentait pas "la valeur de l'entreprise", ajoutant qu'elle "n'était pas dans le meilleur intérêt des actionnaires de Santos compte tenu des risques associés". L'an dernier, Santos avait rejeté une première proposition de rachat de l'investisseur américain, qui avait proposé 4,55 dollars australiens (AUD) par action. La dernière proposition est équivalente à 6,95 AUD par action.

Santos a des participations dans la production pétrolière et gazière de plusieurs pays, dont l'Indonésie et le Vietnam. Mais parmi ses principaux actifs figure une part de 13,5% dans un gigantesque projet de gaz naturel liquéfié d'ExxonMobil en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Ajouter un commentaire