Le chef de la diplomatie européenne demande des décisions « maintenant » pour sauver l'accord sur le nucléaire iranien

  • AFP
  • parue le

Le chef de la diplomatie européenne, l'Espagnol Josep Borrell, a pressé mardi les parties engagées dans les pourparlers sur le dossier du nucléaire iranien de "prendre des décisions maintenant" pour sauver l'accord.

"Je me suis à nouveau entretenu avec le ministre iranien des Affaires étrangères @Amirabdolahian. Si nous voulons conclure un accord, des décisions doivent être prises maintenant", a-t-il dit dans un message sur son compte Twitter. "C'est encore possible, mais l'espace politique pour relancer le #JCPOA pourrait se réduire bientôt", a-t-il averti.

Conclu par l'Iran et six puissances (Russie, États-Unis, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne), le JCPOA est l'accord de 2015 encadrant le programme nucléaire iranien. Le président français Emmanuel Macron a déploré mardi le refus de l'Iran de conclure l'accord sur la table concernant son programme nucléaire et a promis de poursuive "tous les efforts" pour ramener ce pays "à la raison".

Coordinateur du JCPOA, Josep Borrell s'était rendu à Téhéran le 25 juin pour y rencontrer le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian. Les deux responsables avaient annoncé la reprise "dans les prochains jours" des pourparlers menés à Vienne. Mais des discussions indirectes à Doha entre Iraniens et Américains n'ont pas donné les résultats escomptés.

Les pourparlers en Autriche ouverts en avril 2021 sont destinés à réintégrer les États-Unis à l'accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015 et à ramener l'Iran au respect intégral de ses engagements dictés par ce pacte. Ils sont au point mort depuis mars

Le JCPOA vise à garantir le caractère civil du programme nucléaire de l'Iran, accusé de chercher à se doter de l'arme atomique malgré ses démentis, en échange d'une levée progressive des sanctions internationales asphyxiant l'économie iranienne.

Modération des commentaires

Les commentaires sont désactivés sur notre site durant la période estivale (jusqu’au lundi 29 août) afin d’éviter les spams en l’absence d’un modérateur.

Nous vous remercions de votre compréhension et vous souhaitons un bel été.

La rédaction