Le fabricant de panneaux photovoltaïques Sillia VL en redressement judiciaire

  • AFP
  • parue le

Le fabricant de panneaux photovoltaïques Sillia VL a annoncé jeudi aux représentants du personnel son placement en redressement judiciaire, moins de trois ans après sa reprise de l'usine photovoltaïque de l'équipementier allemand Bosch à Vénissieux (Rhône), a-t-on appris de source syndicale.

L'annonce a été faite par la direction lors d'un CCE à Vénissieux, a précisé à l'AFP Jean-Pierre Begarin (CGT), confirmant une information du quotidien régional Le Progrès. La société va demander ce jeudi son placement en redressement judiciaire au tribunal de commerce de Lyon, a-t-il précisé.

Sillia VL, société d'origine bretonne, emploie 130 personnes sur le site de Vénissieux, dans la banlieue lyonnaise, et 46 sur celui de Lannion (Côtes-d'Armor). "C'est un échec pour la direction et pour les salariés qui vont perdre leur emploi. On aurait souhaité que la situation se pérennise après la reprise en 2014", a souligné le syndicaliste.

A la mi-janvier, le PDG de Sillia VL Bruno Cassin démentait encore l'intention qui lui était prêtée de déposer le bilan de manière imminente, après la parution de premières informations en ce sens. "Nous avons un carnet de commandes puissant (...) Nous sommes également sur la base de recherche de partenaires industriels pour lesquels les dossiers ont avancé correctement ces derniers temps, avec des perspectives qui ne sont pas encore avérées mais qui sont sérieuses", avait-il alors déclaré.

Ajouter un commentaire