Le Parlement lituanien adopte une loi interdisant l'importation de gaz russe

  • AFP
  • parue le

Le Parlement lituanien a adopté mardi une loi interdisant l'importation de gaz russe, une nouvelle étape dans sa course à réduire sa dépendance énergétique vis-à-vis de son grand voisin, dans le contexte de l'invasion de l'Ukraine par Moscou.

Au printemps, cet État balte, membre de l'UE et de l'Otan, a cessé d'acheter du gaz russe acheminé par gazoduc ou via un terminal GNL (gaz naturel liquéfié).

La nouvelle loi autorise l'utilisation du système de transport de gaz naturel et du terminal GNL lituaniens uniquement par les pays qui ne constituent pas une menace pour la sécurité nationale.

La loi autorise néanmoins l'utilisation de ses infrastructures aux fournisseurs russes qui transfèrent du gaz vers Kaliningrad.

Après avoir retrouvé son indépendance vis-à-vis de l'Union soviétique en 1990, la Lituanie fut fortement dépendante du gaz russe, jusqu'au moment où elle a loué un terminal GNL, en 2014.

En mai, la Lituanie a inauguré un nouveau gazoduc qui relie les trois États baltes au réseau gazier européen, via la Pologne voisine.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.