Les dirigeants européens attendent de la Commission des « propositions réalisables » sur un plafonnement du prix du gaz

  • AFP
  • parue le

Les dirigeants européens devraient demander à la Commission de faire une proposition pour plafonner le prix des importations de gaz lors d'un sommet vendredi, afin de limiter la flambée des prix, selon un projet de déclaration vu par l'AFP lundi.

Les pays de l'UE étaient divisés sur cette mesure, 15 d'entre eux - dont la France, la Belgique, l'Italie et l'Espagne - réclamant le plafonnement, tandis que d'autres pays dont l'Allemagne étaient réticents. La déclaration, toujours en cours de négociation avant un sommet des dirigeants des Vingt-Sept vendredi à Prague, invite la Commission européenne à travailler sur des "propositions réalisables pour réduire les prix via un plafonnement des prix du gaz".

Cette proposition fait partie d'une série de mesures qui constitueraient une "feuille de route pour les mois à venir", selon le projet de déclaration.

L'UE tente de limiter la flambée des prix de l'énergie liée à la guerre déclenchée par la Russie en Ukraine pour faire face aux risques de crise sociale et de faillites d'entreprises à l'approche de l'hiver.

Les ministres européens de l'Énergie avaient trouvé un accord vendredi pour reverser une partie des "superprofits" des producteurs d'énergie aux ménages et entreprises mais l'idée d'un plafonnement butait sur les réticences de l'Allemagne, qui craignait qu'une limitation des prix menace l'approvisionnement des Européens, en dissuadant les "partenaires fiables" de livrer l'UE en gaz, au profit d'autres destinations.

L'annonce par Berlin d'un plan massif de soutien national à 200 milliards d'euros a suscité les critiques de plusieurs dirigeants qui craignent une concurrence déloyale et une fragmentation du marché unique européen, tous les Etats ne disposant pas des marges de manœuvre budgétaires de l'Allemagne.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.