Les renouvelables ont fourni 23% de la consommation électrique en 2019

  • AFP
  • parue le

Les énergies renouvelables ont fourni 23% de l'électricité consommée en France métropolitaine en 2019, une très légère progression par rapport à l'année précédente, liée à la montée en puissance de l'éolien, selon un bilan publié jeudi.

La part des renouvelables (éolien, solaire, hydroélectricité et bioénergies) était en 2018 de 22,9%, relève ce Panorama réalisé par les gestionnaires de réseaux RTE et Enedis, le Syndicat des énergies renouvelables (SER), l'association des distributeurs d'électricité (Adeef) et l'Agence ORE (Opérateurs de réseaux d'énergie).

Au total, la puissance installée du parc électrique renouvelable s'élève à 53.609 MW, soit une hausse de près de 4,6% en 2019.

La production éolienne en particulier couvre désormais 7,2% de la consommation, soit 1,3 point supplémentaire par rapport à 2018. La puissance installée est de 16.494 mégawatts à fin 2019, dont 572 MW raccordés sur le seul dernier trimestre.

Le solaire couvre lui 2,5% de la consommation électrique, avec 9.436 MW de capacité totale, dont 890 MW raccordés en 2019, autant que l'année précédente mais encore loin des 18.000 à 21.000 MW au total visés à fin 2023 dans la feuille de route énergétique de la France.

Le parc hydroélectrique reste, et de loin, la première source d'électricité renouvelable (puissance installée de 25.557 MW), couvrant 11,7% de la consommation électrique de la France en 2019. Cette année apparaît cependant "en demi-teinte" après une bonne année 2018 (production en baisse de 12%).

Les bioénergies (bois, méthanisation...) atteignent une puissance installée de 2.122 MW (+ 75 MW), couvrant 1,6% de l'électricité consommée en 2019 comme en 2018.

Commentaires

Daniel SCHRICKE

Pourquoi ces chiffres, qui me semblent très "optimistes" sont-ils aussi différents des chiffres fournis par EDF (inscrits sur les factures d'électricité), savoir, respectivement: Nucléaire: 85,9 %. Hydraulique: 3,3 %. Renouvelables (PV + éolien + biomasse...): 1,9 %. Charbon: 1,9 %. Gaz: 3,7 %. Fuel: 1,3 %. Je ne comprends pas pourquoi des chiffres qui sont parfaitement connus et factuels puissent être aussi différents selon leurs sources ! Comment peut-on, à partir de ce constat, élaborer un programme d'évolution cohérent ? Toc et toc, et je t'embrouille ?....

CHENEBEAU

Tout simplement parce qu'EDF n'est pas le seul producteur d'électricité. EDF doit fournir uniquement ses propres chiffres. ENERCOOP en renouvelable en a probablement d'autres.
Michel

SCHRICKE

Je pense qu' Enercoop, comme d'autres fournisseurs "alternatifs", fournit le "mix" national, (le seul qui soit disponible sur le réseau RTE !) comprenant inévitablement près de 80 % d'électricité d'origine nucléaire, (entre autres) contrairement à la publicité mensongère qu'elle diffuse auprès de sa "clientèle" pour le moins un peu "naïve" !...

Rblase

élémentaire mon cher Watson, comme toujours les médias, qui le plus souvent reproduisent les chiffres de la FEE sans le citer, font les yeux doux aux renouvelables en mettant en avant des chiffres qui ne sont pas homogènes. La comparaison se fait entre les chiffres de la production des ENR comparés aux chiffres de la consommation, si l'on compare production à production la réalité est moins belle.

Ajouter un commentaire