Lhyfe et l'entreprise américaine Plug Power s'allient pour construire des usines d'hydrogène « vert » en Europe

  • AFP
  • parue le

Les entreprises française Lhyfe et américaine Plug Power ont signé mercredi un protocole d'accord afin de construire ensemble des usines de production d'hydrogène "vert" en Europe, capables de fournir jusqu'à 130 tonnes par jour au total, à l'horizon 2025. Le nombre d'usines et leur lieu d'implantation n'ont pas encore été communiqués.

L'hydrogène produit fournira du carburant "vert" à des véhicules lourds, comme des bus ou des camions, a expliqué à l'AFP Thomas Créach, directeur technique de Lhyfe à l'AFP. Les 130 tonnes visées représentent l'équivalent de la consommation "des bus de plusieurs grandes villes françaises", a-t-il ajouté.

L'hydrogène offre une autonomie de plusieurs centaines de kilomètres pour quelques minutes à la pompe, et ne rejette que de la vapeur d'eau. Alternative à la batterie électrique, cette énergie est devenue un élément clé des plans de relance de l'économie à travers l'Europe, mais son poids climatique dépend de la façon dont il est extrait: seul l'hydrogène "vert", produit à partir d'électricité verte, est neutre ou proche de la neutralité carbone, car ne dépendant pas d'énergies fossiles pour sa production.

Lhyfe a inauguré en septembre son premier site de production industrielle d'hydrogène "vert" à partir d'énergie éolienne en Vendée. Il peut produire 300 kg d'hydrogène par jour pour alimenter une cinquantaine de véhicules lourds.

Plus Power, de son côté, a mis sur pied une "autoroute de l'hydrogène" comprenant notamment 165 stations de ravitaillement en Amérique du Nord à destination des entreprises et des institutions, a rappelé son PDG, Andy Marsh, cité dans le communiqué.

En outre, les deux entreprises ont annoncé le démarrage d'une étude de faisabilité en vue de la construction d'un site de 1 GW, qui pourrait produire jusqu'à 500 tonnes d'hydrogène par jour.

Commentaires

EtDF

Louable de produire de l'hydrogène vert.. c'est bien bien mieux que le reformage...Est ce que c'est un prétexte pour développer encore l'éolien.. ? Or les électrolyseurs n'aiment pas bien l'intermittence surtout les PEM. On verra si ces électrolyseurs vivent plus vieux ou moins vieux que les éoliennes qui vont les nourrir et que l'on va subventionner.
Mais .. affaire de com pour faire avaler des "couleuvres"..???? jusqu'à présent les .presque 80 M T tonnes d'hydrogène produites dans le monde ne servent aucunement (encore) pour la mobilité (à part quelques voyages dans l'espace). C'est pour faire du ciment, des aciers, des plastiques, de l'ammoniac et d'autres chimies., bref actuellement sources d'une énorme pollution en terme de CO2 émis à partir d'hydrocarbures et charbons..
Alors on raconte que l'on va pourvoir à la consommation des bus, des voitures et autres machins, sujets qui attirent le grand public et les journalistes et la com...
Bon la France contribue pour 1% à peine du CO2 émis dans le monde. Notre mobilité totale (autos et poids lourds) y va pour un bon tiers.. Disons que cela va devenir plus propre de quelques % chaque année grâce à cet hydrogène pour station service... soient quelques % de 0.3% à notre facture mondiale...
L'a Chine, l 'Australie., l'Arabie Saoudite. grands pollueurs devant Gaïa parlent encore d'augmenter encore plus leurs émissions (charbon et pétrole) avant devenir sage (??) vers .... 2060.. !!
Si on m'expliquait qu'en France la production d'hydrogène vert était surtout dirigée vers les besoins industriels... il est vrai que ça n’intéresserait pas trop le grand public, les journalistes et les candidats à... En même temps; il y aurait peut être de nouvelles technologies à exporter... Qui va croire que nous allons exporter en masse de la mobilité bagnole-hydrogène (les éléments de piles à combustible.. on les importe, les aimants NdFeB on les importe...d'ailleurs on importe aussi beaucoup de métaux pour faire des voitures, Cu, Ni, Co... et maintenant Li) .. à part les trains Coralia-Alstom mais construits pour la motricité en Allemagne....
Produire de l'hydrogène vert, oui, mais par (pour justifier) l'intermittence et pas pour l'instant pour autre chose que la grosse industrie.. qui nous reste!
C'est vrai que nos "décideurs et les bobos" n'ont pas encore gobé la différence entre kW et kWh... ou (et) nous prennent pour des gogos... !!

goldorak

pour le ciment et l'acier, ce sont encore des voeux pieux.
ça commence tout doucement mais ça reste encore assez restreint.

daphné

C'est vrai mais les réserves de pétrole baissent et si on ne commence pas avec autre chose petit à petit , que fera-t-on dans vingt ans ? De plus, l'H2 vert permet de recycler le CO2 si on le récupère et aussi de multiples utilisations dans l'industrie, H2 carburant pour un moteur thermique ou vecteur pour moteur électrique alimenté par PàC qu'on peut fabriquer en France avec de moins en moins de produits chers comme le platine. Les progrès portent sur les électrolyseurs , leurs performances, leur puissance et leur durée de vie encore courte. . La production d'H2 c'est comme la technique d'extraction du pétrole conventionnel il y a 100 ans ou non conventionnel il y a 20 ans, ça se répand comme l'usage du moteur diesel a remplacé la voile peu à peu il y a un siècle ( à reprendre!) ou le moto pompe la traction animale ou l'éolienne ( à reprendre aussi!).Le monde ne pourra pas rouler aux batteries lithium-ion... impossible et catastrophique. Sinon il faudra reprendre et étendre les caténaires et les trolleys alimentés par le mix et le nucléaire recyclé. Pourquoi pas ? Ou remplacer les avions par les DGPA électriques volants aux panneaux PV souples embarqués, gonflés... à l'H2 qu'il faudra produire quand même....et puis le meilleur moyen de baisser la production d'en. fossiles c'est de reduire la demande,donc faire baisser les prix par une alternative commode et viable qui absorbe les investissements,Aussi,rentabiliser et lisser les intermittences, les irrégularités, les bas rendements par le stockage de l'électricité.Je n'en vois pas d'autres moins utopiques!

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture