L'Ukraine veut interdire les importations de charbon russe

  • AFP
  • parue le

L'Ukraine compte interdire les importations de charbon de Russie pour s'approvisionner avant tout auprès des États-Unis, creusant encore le fossé entre Kiev et Moscou, a annoncé mercredi le ministre de l'Energie Igor Nassalyk. Le ministre a présenté au gouvernement un projet de loi empêchant les importations de charbon russe pour les centrales électriques ukrainiennes.

Selon lui, Kiev peut dans les semaines à venir avoir recours à du charbon acheté en Afrique du Sud par le milliardaire Rinat Akhmetov pour ses propres entreprises et, à plus long terme, espère signer un contrat pour se procurer quatre millions de tonnes par an aux États-Unis. "J'espère que les Américains deviendront nos principaux fournisseurs", a indiqué M. Nassalyk.

L'Ukraine, une ex-république soviétique, s'est trouvée contrainte de s'approvisionner en Russie après avoir interdit mi-mars tous les échanges commerciaux avec les zones de l'Est sous contrôle des séparatistes prorusses. Jusqu'alors, ces régions riches en anthracite continuaient de fournir au reste du pays le type de charbon consommé par ses centrales thermiques malgré la guerre qui y a fait plus de 10 000 morts en trois ans.

Pour réduire la consommation de charbon, le Premier ministre Volodymyr Groïsman a annoncé en février un projet en vue de moderniser les centrales de manière à les alimenter en gaz.

Ajouter un commentaire