Marée noire : le groupe pétrolier Chevron poursuivi par des pêcheurs thaïlandais

  • AFP
  • parue le

Des pêcheurs thaïlandais ont entamé des poursuites contre une filiale du géant américain de l'énergie Chevron, réclamant 150 millions de dollars de dédommagement, après un déversement de pétrole l'année dernière, ont déclaré leurs avocats mardi.

Plus de 60 tonnes de pétrole ont été pompées l'année dernière dans le Golfe de Thaïlande en janvier, à la suite d'une fuite dans un oléoduc exploité par la Star Petroleum Refining Public Company (SPRC).

Les services de secours ont lutté pour nettoyer la province de Rayong, à environ deux heures de route de la capitale Bangkok, dont les plages pittoresques et populaires étaient baignées de pétrole.

La SPRC, dont le principal actionnaire est Chevron, est accusée de ne pas avoir correctement entretenu le pipeline qui a causé la fuite, selon les poursuites intentées par le cabinet Rising Sun Law, représentant quelques 837 personnes, des pêcheurs mais aussi des opérateurs de tourisme et des habitants.

À la suite du déversement, des dizaines de navires ont relâché plus de 80 000 litres de produits chimiques sur la zone touchée. Les poursuites font état d'un trop grand nombre de produits pompés dans l'océan, causant des dommages à l'environnement.

"Nous essayons de créer un fonds de réhabilitation de l'environnement, pour lequel nous avons demandé 5 milliards de bahts (environ 140 millions d'euros)", a déclaré une avocat de Rising Sun, qui a demandé à ne pas être identifiée.

La SPRC et Chevron n'ont pas répondu aux demandes de commentaires.

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Suggestion de lecture