Pétrole : Moscou et Riyad signent la charte de coopération « OPEP+ »

  • AFP
  • parue le

La Russie et l'Arabie saoudite ont signé lundi la charte de coopération "OPEP+", appellation rassemblant les 14 pays du cartel et dix pays non membres, officialisant ainsi un accord déjà approuvé cet été.

La charte a été signée lors d'une cérémonie solennelle dans le cadre d'une visite du président russe Vladimir Poutine à Ryad, la première depuis 2007. Ce document crucial vise à "renforcer la coopération (...) et soutenir davantage la stabilité sur les marchés pétroliers", a déclaré le ministre de l'Énergie saoudien le prince Abdel Aziz ben Salmane.

En juillet, les 14 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs dix partenaires, dont la Russie, avaient déjà approuvé, lors d'une réunion à Vienne, une "charte de coopération" pérennisant leurs relations et visant à stabiliser les prix de l'or noir. Ils avaient notamment confirmé la reconduction pour neuf mois de leur accord visant à réduire leur offre cumulée de 1,2 million de barils par jour par rapport à octobre 2018.

Leur alliance, jusqu'alors informelle, est née fin 2016 : confrontés à l'effondrement des cours du brut, les membres de l'OPEP s'étaient alors mis d'accord avec un groupe de producteurs tiers, dont la Russie, le Mexique et le Kazakhstan, pour limiter l'offre.

Ajouter un commentaire