Moteurs diesel truqués : le Brésil inflige une amende de 13 millions de dollars à Volkswagen

  • AFP
  • parue le

L'Institut brésilien à l'Environnement (Ibama) a infligé une amende de 50 millions de réais (13,3 millions de dollars US) à Volkswagen/Brésil pour avoir truqué les moteurs diesel dans le pays, a annoncé jeudi le gouvernement.

Dans un communiqué, Brasilia ajoute que cet organisme de protection de l'environnement a demandé à Volkswagen de présenter un plan de rappel des véhicules où un logiciel capable de fausser les résultats des tests antipollution a été installé sur les moteurs diesel. Le gouvernement affirme que l'amende imposée à Volkswagen est le maximum possible en vertu de la loi brésilienne.

Volkswagen, qui a reconnu le truquage de moteurs de onze millions de véhicules dans le monde, a précisé le 22 octobre que cela concernait au Brésil 17 057 voitures du modèle Amarok. Le constructeur allemand avait indiqué dans un bref communiqué que les modèles de 2011 et certains de 2012 de ces véhicules fabriqués en Argentine étaient équipés d'un système qui "peut améliorer les résultats" des mesures d'émissions de polluants en laboratoire, afin de faire passer ses voitures pour plus vertes qu'elles ne le sont.

Selon Volkswagen, "tous les autres produits de la marque offerts sur le marché brésilien équipés avec des moteurs à essence ou avec Total Flex respectent les normes sur les émissions".

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.