Nord Stream 2 : une phase « préparatoire » avant la reprise du chantier dans les eaux danoises

  • AFP
  • parue le

La reprise effective du chantier du gazoduc controversé Nord Stream 2 dans les eaux danoises, autorisée à partir de ce vendredi, interviendra plus tard après une phase de "tests et de travaux préparatoires", a-t-on appris auprès de l'opérateur.

"Les autorités (danoises) ont annoncé des travaux de construction à partir du 15 janvier. Cela inclut des travaux préparatoires et des tests avant que les travaux de dépose du gazoduc ne commencent", a indiqué à l'AFP un porte-parole de Nord Stream 2. La date exacte de la reprise n'est donc pas encore connue, a-t-il indiqué.

Nord Stream 2, qui s'ajoute au gazoduc Nord Stream déjà opérationnel depuis 2012, comprend deux immenses tuyaux parallèles visant à transporter du gaz entre la Russie et l'Allemagne sous la Baltique, sur plus de 1 200 kilomètres. Selon l'autorité de l'énergie danoise, il manque dans ses eaux 69,2 kilomètres pour l'un des pipelines et 49,6 kilomètres pour le second.

Le projet, diplomatiquement sensible, associe principalement le géant russe Gazprom à cinq groupes européens. L'ouvrage suscite l'ire de Washington, qui estime qu'il va accroître la dépendance des Européens au gaz russe et ainsi renforcer l'influence de Moscou.

Bien que ses 1 230 kilomètres soient quasiment terminés, le projet avait été brutalement interrompu en décembre 2019 après la décision américaine de sanctionner les entreprises engagées dans le projet. Outre un petit tronçon côté allemand, où les travaux ont pu reprendre en décembre, le gros du chantier restant se situe dans les eaux du Danemark.

L'autorité danoise de l'énergie avait donné son feu vert à une reprise des travaux à partir de ce vendredi, et des avis de travaux maritimes ont été publiés fin décembre, sur fond de fin de présidence Trump et de prise de fonctions de Joe Biden le 20 janvier.

Ajouter un commentaire

Sur le même sujet