Newsletters des énergies

Nucléaire: Framatome noue une alliance avec une filiale de Rosatom

  • AFP
  • parue le

Framatome, l'ex-branche réacteurs d'Areva passée dans le giron d'EDF, a signé vendredi un protocole d'accord avec un fournisseur russe d'équipements nucléaires, filiale de Rosatom, pour allier leurs forces à l'international.

Ce partenariat, qui porte sur les systèmes de contrôle-commande, prévoit d'une part que la filiale de Rosatom, JSC Rasu, puisse participer aux projets de centrales nucléaires auxquels contribue Framatome. D'un autre côté, les deux alliés "rechercheront également les moyens d'intégrer les systèmes de Framatome dans les projets de nouvelles constructions de Rosatom à l'étranger", indique la société française dans un communiqué.

En prime, les deux groupes étudieront "l'éventuelle localisation de la production de composants et de systèmes (de Framatome) sur des sites Rosatom". Les deux groupes visent en particulier les marchés turcs, hongrois et égyptiens, précise Frédéric Lelièvre, un responsable de Framatome cité dans le communiqué. "Nous sommes convaincus que les conditions créées par cet accord pour des projets de coopération spécifiques nous permettront de mieux répondre aux besoins des marchés internationaux", explique-t-il.

Contrairement à la filière française qui peine à remporter de nouveaux contrats de construction de centrales à l'étranger, le géant public russe Rosatom détient un carnet de commandes important, dont Framatome pourrait profiter grâce à ce partenariat. À l'inverse, le Français indique pouvoir apporter à JSC Rasu un "soutien pour la certification des équipements russes, afin d'assurer leur conformité avec les normes et standards européens et internationaux".


Ajouter un commentaire