Petrobras affiche un bénéfice de 8,1 milliards USD au deuxième trimestre

  • AFP
  • parue le

Petrobras a annoncé mercredi un bénéfice net de 42,855 milliards de reais, soit 8,1 milliards de dollars au deuxième trimestre, dans un rebond impressionnant après une perte de 2,713 milliards de reais (417 millions de dollars) l'année dernière à la même période.

Ce résultat est principalement dû à la hausse des prix du pétrole brut, à l'augmentation des ventes de produits dérivés et à l'impact de la valorisation du real par rapport au dollar sur la dette, a indiqué la compagnie pétrolière contrôlée par l'État brésilien.

Les bénéfices ont dépassé les projections de cinq institutions financières consultées par le quotidien économique Valor, qui se situaient entre 5,68 milliards et 33,6 milliards de reais.

Il s'agit du troisième trimestre dans le vert pour Petrobras, après ses pertes des trois premiers trimestres de 2020 dues à la pandémie.

Au premier trimestre 2021, le bénéfice net avait été de 1,167 milliard de reais (180 millions de dollars).

L'Ebitda ajusté (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) du deuxième trimestre s'est élevé à 61,9 milliards de reais, soit une hausse de 146%.

La reprise économique mondiale a poussé le pétrole brut Brent à un prix moyen de 68,83 dollars au deuxième trimestre, soit 135% plus cher qu'à la même période l'année dernière.

Il s'agit du premier bilan trimestriel de Petrobras sous la direction du général de réserve Joaquim Silva e Luna.

Le premier trimestre avait été marqué par la décision controversée du président Jair Bolsonaro, mécontent de la hausse des prix du carburant, de remplacer l'économiste respecté Roberto Castello Branco à la tête de l'entreprise.

Cette décision a alimenté les craintes que le président d'extrême droite tente d'intervenir sur les prix du carburant à l'approche de l'élection présidentielle, une perspective qui a effrayé les investisseurs et déclenché une forte baisse des actions Petrobras.

Mais ces craintes ont apparemment été apaisées, puisque les actions ordinaires de Petrobras sur le marché de São Paulo ont augmenté de 4,5% au cours des six derniers mois.

La plus grande entreprise brésilienne a essuyé quatre années de pertes importantes entre 2014 et 2017, déclenchées par les révélations selon lesquelles des politiciens et des cadres supérieurs ont volé des milliards dans la caisse dans le cadre d'un vaste plan de corruption.

Et au moment où Petrobras sortait de la crise, la pandémie a fait chuter les prix du pétrole à des niveaux records l'an dernier, et les confinements ont provoqué un effondrement des voyages dans le monde.

Le Brésil, la plus grande économie d'Amérique latine, est un des dix premiers producteurs de pétrole au monde, avec une production de 3,67 millions de barils par jour en 2019.

mls/js/gm/roc

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture