Voeux site

Pratiques commerciales : GTT fait appel d'une amende de 9,5 millions d'euros en Corée du Sud

  • AFP
  • parue le

GTT, spécialiste des systèmes de confinement pour le transport maritime et le stockage de gaz liquéfié, a annoncé mercredi faire appel d'une décision de l'autorité de la concurrence coréenne, la condamnant à une amende de 9,5 millions d'euros.

Le groupe - détenu à 40,4% par Engie, mais qui envisage sa cession - faisait l'objet depuis plusieurs années d'une enquête du gendarme sud-coréen de la concurrence, concernant un éventuel abus de position dominante, en relation avec la construction de méthaniers par les chantiers navals coréens.

Selon une décision prise "ce jour", l'Autorité de la concurrence coréenne (KFTC) "considère que certaines de ces pratiques commerciales enfreignent les règles de la concurrence coréennes depuis 2016 et demande à GTT de permettre aux chantiers navals coréens qui en feraient la demande, d'effectuer tout ou partie des services d'assistance technique actuellement inclus dans la licence de technologie", selon le communiqué du groupe français.

Il précise que "cette décision est assortie d'une amende administrative d'environ 9,5 millions d'euros". GTT "conteste les fondements de cette décision et, à réception de la décision écrite, en fera appel, avec une demande d'effet suspensif, auprès du tribunal compétent de Séoul (High Court)". "La société n'anticipe pas d'impact significatif financier ou industriel à court ou moyen terme. Selon les conclusions de la procédure d'appel, elle en réévaluera les conséquences sur ses activités", est-il précisé.

"Nous sommes convaincus que nos pratiques commerciales sont conformes aux règles de la concurrence coréennes et que la structuration de notre offre, qui contribue depuis des décennies au développement sécurisé du transport maritime de GNL, permet de fournir à nos partenaires chantiers navals des technologies toujours plus sûres, innovantes et performantes, au bénéfice de l'industrie tout entière", a déclaré Philippe Berterottière, PDG de GTT, cité dans le communiqué.

Ajouter un commentaire