Rationnement de l'électricité à Buenos Aires en pleine canicule

  • AFP
  • parue le

L'électricité sera rationnée dans l'agglomération de Buenos Aires : les distributeurs d'électricité n'étant pas en mesure d'alimenter tous les foyers alors qu'une période de canicule touche la capitale argentine, synonyme de pic de consommation.

Cette mesure, annoncée jeudi par le ministère de l'Energie, intervient après une série de coupures inopinées au cours des dernières semaines. De manière récurrente, la distribution d'électricité est déficiente à Buenos Aires et dans sa périphérie durant les pics de consommation de l'été austral, quand les climatiseurs fonctionnent à plein régime, faute d'investissements dans le réseau électrique et la production.

Des coupures de 3 heures seront programmées les jours de semaine tant que durera la canicule, a précisé le ministère. Jeudi, 400 000 personnes devaient être affectées par les coupures d'électricité, selon l'estimation du ministère. Des centaines de milliers d'usagers se plaignant depuis des semaines de privations d'électricité inopinées, pouvant durer parfois une vingtaine d'heures.

La consommation d'électricité en Argentine a atteint des sommets ces dernières années en raison des subventions aux factures d'électricité et d'appareils gourmands en énergie, les habitants de la capitale payant souvent moins de 10 euros par bimestre. Le président Mauricio Macri, au pouvoir depuis décembre, a annoncé que ces subventions, d'un coût d'environ 4 milliards de dollars par an seraient prochainement réservées aux plus démunis, promettant en parallèle des investissements dans le secteur.

La production d'électricité en Argentine dépend de centrales alimentées au gaz naturel, de barrages hydroélectriques et le nucléaire compte pour environ 10% de la production.

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture