Rubis: résultats en hausse au 1er semestre, tirés par les acquisitions

  • AFP
  • parue le

Le groupe français Rubis, spécialisé dans le stockage et la distribution de produits pétroliers, a annoncé mercredi des résultats en hausse au premier semestre, tirés par des acquisition récentes et toutes ses principales activités.

Son bénéfice net a nettement progressé pour atteindre 157 millions d'euros (chiffre qui inclut la nouvelle norme comptable dite norme IFRS 16) au premier semestre, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Hors cette nouvelle norme comptable, le chiffre d'affaires a progressé de 24% sur un an, passant de 129 millions d'euros au premier semestre 2018 à 160 millions sur la même période de 2019.

Le chiffre d'affaires a de son côté atteint 2,727 milliards, en hausse de 13%.

À périmètre constant (hors les rachats du groupe kényan KenolKobil et d'actifs de distribution de GPL rachetés à Repsol au Portugal), le chiffre d'affaires affiche toutefois un recul de 5%.

Le résultat opérationnel courant a pour sa part progressé de 17% à 236 millions d'euros (hors norme IFRS 16) grâce à une progression dans ses principales activités: le pôle Énergie, qui a bénéficié d'une hausse des volumes distribués, ainsi que le pôle Support et services (raffinerie aux Antilles, transport et négoce-approvisionnement) et la division Rubis Terminal (stockage de produits liquides).

"L'activité opérationnelle devrait poursuivre sa progression sur le second semestre. Le groupe continue à étudier des projets de développement tant organiques que par acquisitions", a conclu Rubis, qui n'avait pas communiqué de perspectives pour l'année 2018.

Ajouter un commentaire