Schlumberger confirme sa reprise au 2e trimestre

  • AFP
  • parue le

Le géant des services pétroliers Schlumberger, qui avait subi en 2020 de lourdes pertes, a confirmé sa reprise au 2e trimestre, suivant la remontée générale du secteur, avec une hausse du chiffre d'affaires comme du bénéfice net.

La multinationale basée à Houston, au Texas, a engrangé 431 millions de dollars de bénéfice net, soit 44% de plus qu'au 1er trimestre 2021, tirée par la montée des cours du pétrole et les mesures de réduction des coûts.

Au 2e trimestre l'an dernier, Schlumberger annonçait au contraire une perte nette de 3,43 milliards de dollars, générée par la crise de l'or noir sur fond de Covid-19, et la suppression de 21.000 de postes dans le monde soit un quart de ses effectifs.

Ses revenus trimestriels, eux, s'élèvent à 5,63 milliards de dollars, soit +8% par rapport aux trois premiers mois de 2021 et +5% par rapport à l'an dernier.

Le bénéfice net par action, mesure de référence à la Bourse de New York où le groupe est coté, est à 30 cents par actions, soit +43% que le trimestre précédent et cinq fois plus qu'il y a un an.

Pour le PDG Olivier Le Peuch, "ce trimestre est un pas en avant pour réaliser nos objectifs annuels, avec un potentiel d'amélioration vu les bonnes conditions".

Les cours du pétrole s'étaient effondrés l'an dernier avec la crise sanitaire, mais ils se sont depuis repris.

Et pour Schlumberger, "même si la montée du variant Delta et les perturbations afférentes pourraient affecter le rythme de la réouverture de l'économie, les projections de l'industrie sur la demande de pétrole anticipent une reprise grâce à l'extension de la vaccination, plus de circulation sur les routes et l'impact des plans de relance".

cho/kd/jdy

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture