Schneider Electric confirme ses objectifs annuels malgré les pénuries et les coûts

  • AFP
  • parue le

Schneider Electric a confirmé ses objectifs annuels mercredi après un chiffre d'affaires en hausse au troisième trimestre, grâce à une demande soutenue et malgré les problèmes d'approvisionnement et la hausse des coûts.

Le géant français des équipements électriques et automatismes industriels a enregistré un chiffre d'affaires de 7,22 milliards d'euros sur la période, en hausse de 11,8%. La croissance a été marquée aussi bien dans l'activité de gestion de l'énergie que celle des automatismes industriels. "Cette performance reflète la pertinence de nos solutions et le niveau élevé et soutenu de la demande sur nos marchés finaux", a salué le PDG, Jean-Pascal Tricoire.

Le groupe a confirmé ses objectifs annuels, malgré les pénuries d'approvisionnement qui touchent de nombreuses industries à travers le monde. "Nous continuons d'évoluer dans un contexte mondial d'approvisionnement de plus en plus tendu, marqué par des pénuries et une augmentation des coûts des intrants et du transport, auxquels nous faisons toujours face avec nos clients et fournisseurs. Dans cette conjoncture, nous confirmons nos objectifs pour l'exercice 2021", a souligné M. Tricoire.

Les objectifs, supposant l'absence d'une "nouvelle détérioration liée à la pandémie de Covid-19", prévoient notamment une croissance organique comprise entre +11% et +13% cette année, après +8,8% au troisième trimestre.

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture