Newsletters des énergies

Shell va vendre des actifs en Nouvelle-Zélande à l'autrichien OMV pour 578 millions de dollars

  • AFP
  • parue le

Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé qu'il allait vendre des actifs en Nouvelle-Zélande au pétrolier autrichien OMV pour un montant de 578 millions de dollars. La transaction, annoncée jeudi dans un communiqué par un responsable de Shell, Maarten Wetselaar, porte sur des participations dans les champs gaziers de Maui et Pohokura. Elle intervient après la cession l'an dernier de ses parts dans le champ de Kapuni.

Présent depuis 1911 en Nouvelle-Zélande, Shell a débuté en 2015 une revue de ses activités dans ce pays dans le cadre d'un plan visant à renforcer sa structure financière et à réduire sa dette. La vente constitue "un nouveau pas vers une refonte et une simplification de notre compagnie", a précisé le porte-parole de Shell .

Le PDG d'OMV, Rainer Seele, a souligné dans un communiqué que cette acquisition était un pas important "pour se développer en Océanie, et en faire une région centrale" pour l'activité du groupe conformément "à notre nouvelle stratégie". Shell a pour sa part affirmé que cette cession faisait partie d'un programme de cession d'actifs de 30 milliards de dollars conduit sur trois ans depuis 2016 et qui doit s'achever fin 2018.

Il a souligné qu'il espérait conclure la vente au quatrième trimestre de cette année, après le feu vert des autorités de régulation.


Ajouter un commentaire