Siemens souffre des difficultés de sa filiale spécialiste des éoliennes

  • AFP
  • parue le

Le géant industriel Siemens a enregistré une perte nette de 1,5 milliard d'euros au troisième trimestre de son exercice décalé en raison d'une dépréciation comptable, alors que le chiffre d'affaires et la marge d'exploitation de son activité phare progressent.

La chute en Bourse de Siemens Energy, filiale devenue indépendante mais dont le groupe allemand détient encore 35%, a pesé à hauteur de 2,7 milliards d'euros sur le résultat.

Siemens Energy, introduit en Bourse fin 2020, traîne comme un boulet sa filiale espagnole Siemens Gamesa, spécialiste de la construction d'éoliennes, en proie à de mauvaises performances financières en raison de problèmes de gestion, malgré la forte demande pour les énergies renouvelables.

Des projets repoussés et hausses des coûts ont conduit cette dernière à multiplier les avertissements sur résultats depuis 2020.

L'action de Siemens Energy a perdu près de 40% entre janvier et fin juin, et s'est légèrement repris depuis.

Des charges de 600 millions d'euros "liées à la Russie", notamment l'arrêt des activités après l'invasion de l'Ukraine, plombent davantage le résultat de Siemens.

Mais les ventes du conglomérat -- qui fabrique des turbines pour la production électrique, des trains ou encore des équipements médicaux -- ont progressé de 11% sur un an, à 17,9 milliards d'euros.

Corrigé des effets de change, la hausse atteint 4%.

La marge d'exploitation de son activité industrielle, un indicateur très scruté par les analystes pour apprécier la qualité du résultat, est toutefois de 17% pour la période d'avril à juin -- contre 14,9% pour 2020-2021.

Les commandes ont progressé pour atteindre 22 milliards d'euros au troisième trimestre.

Pour l'ensemble de son exercice 2021/2022, Siemens prévoit une hausse (hors effets de change) de son chiffre d'affaires entre 6% et 8%.

Le groupe a confirmé ses pronostics de rentabilité pour ses principales activités, à l'exception de sa branche ferroviaire Siemens Mobility.

Siemens prévoit une marge d'exploitation entre 7,5% et 8,5% (contre 10% à 10,5% précédemment) alors que cette filiale a souffert au troisième trimestre de "retards d'approvisionnement" de matériaux et d'un nombre élevé d'employés en arrêt maladie en raison du Covid-19.

ys/cco

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.