TechnipFMC annonce une nouvelle perte en 2019 en raison de dépréciations d'actifs

  • AFP
  • parue le

Le groupe de services pétroliers franco-américain TechnipFMC s'est enfoncé dans le rouge en 2019, avec une perte de 2,4 milliards de dollars contre 1,9 milliard un an plus tôt, pénalisé par des dépréciations d'actifs qui ont atteint 2,3 milliards de dollars, selon un communiqué.

Le groupe, qui avait annoncé cette dépréciation le 10 février, a également fait face à des charges de transaction et d'intégration d'entreprises d'un montant de 148,2 millions de dollars. Il a aussi passé une provision de 46,3 millions de dollars pour couvrir des problèmes judiciaires. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté est resté quasiment stable (-0,5%) à 1,5 milliard de dollars.

TechnipFMC, comme le reste du secteur des services pétroliers, avait souffert après la chute des cours du brut de 2014, lorsque les grandes compagnies se sont mises à réaliser des économies et abandonner des projets. L'environnement s'est depuis peu à peu amélioré. Les voyants d'activité sont ainsi au vert pour le groupe: son chiffre d'affaires a progressé de 6,8% l'an dernier pour atteindre 13,4 milliards de dollars et les prises de commandes ont bondi de 58,8% en un an pour atteindre 22,7 milliards.

"Au-delà de cette remarquable réussite commerciale enregistrée en 2019, nous avons de manière proactive pris des mesures pour mieux nous positionner en 2020 et au-delà", a commenté Doug Pferdehirt, PDG de TechnipFMC, cité dans le communiqué. "Notre annonce de scission en deux leaders industriels (...) diversifiés est à cet égard un mouvement ambitieux et visible", a-t-il ajouté.

Moins de trois ans après la fusion qui lui avait donné naissance, TechnipFMC avait annoncé le 10 février sa scission, qui se traduira par une division entre deux entreprises, Technip Energies", basée à Paris, et "TechnipFMC", basée à Houston, qui reprendra notamment les activités sous-marines (segment Subsea). L'opération doit avoir lieu dans les prochains mois.

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture