Hydrogène : Air Liquide prévoit de tripler son chiffre d'affaires d'ici 2035

  • AFP
  • parue le

Le groupe français de gaz industriels Air Liquide qui prévoit de tripler son chiffre d'affaires hydrogène d'ici 2035, voudrait avoir accès à davantage d'"énergies renouvelables fiables" pour parvenir à réaliser son objectif de zéro émission d'ici 2050.

Devant la demande croissante en hydrogène venant aussi bien des grands industriels de la chimie ou de l'acier souhaitant décarboner leur production, que du secteur des transports pour sortir du moteur thermique, le groupe estime que son chiffre d'affaires hydrogène gonflera à "plus de 6 milliards d'euros" en 2035, contre 2 milliards actuellement, a indiqué son PDG Benoît Potier mardi, lors d'une présentation des objectifs de développement durable du groupe.

La production actuelle d'hydrogène étant émettrice de gaz à effet de serre, le groupe envisage, pour allier croissance et décarbonation, d'investir "environ 8 milliards d'euros dans la chaîne de valeur de l'hydrogène bas carbone". "D'ici à 2030-40, on aura atteint une majorité d'hydrogène produit à partir d'électrolyse" (le courant passe dans l'eau, sépare hydrogène et oxygène, NDLR) avec différentes technologies, alors qu'il est actuellement "à 99% produit à partir de gaz naturel", et donc d'énergie fossile, a dit M. Potier.

Sur ces 50% d'hydrogène propre, "15% environ" viendra d'énergies renouvelables, comme le biogaz issu de l'agriculture en France ou des décharges aux États-Unis, a-t-il expliqué. Les 35% restant "seront sur la base de gaz, mais avec captage et séquestration de CO2". "Le reste" continuant d'être obtenu "sur base fossile avec nécessité de décarboner", a précisé M. Potier. Il vise, d'ici 2030 une capacité totale d'électrolyse portée à 3 gigawatts.

Après l'unité d'hydrogène bas carbone d'une capacité de 20 MW récemment mise en service au Canada, M. Potier a notamment évoqué le projet de construction de deux unités d'électrolyseurs de 100 MW chacun en Normandie, pour alimenter le bassin industriel du Havre ainsi que les installations des ports de Gonfreville et Port Jérome.

D'ici à 2030-2040, Air Liquide prévoit qu'un "peu plus de la moitié" de ses ventes d'hydrogène le soient à la grande industrie "pour décarboner son activité", 40% au secteur de la mobilité (avions, trains, voitures), et 10% pour des "applications diverses".

Plus de vent, de soleil ou d'hydroélectrique

"Pour que l'hydrogène soit totalement renouvelable, il faudrait qu'il y ait ces quantités (d'électricité renouvelable)" disponibles, a-t-il plaidé. "Nous poussons avec tout le Conseil hydrogène (structure installée en janvier par le gouvernement et réunissant pour l'essentiel des industriels du secteur, ndlr) pour qu'il y ait plus d'investissements en matière d'énergie renouvelable", que ce soit "le vent, le soleil ou l'hydroélectrique" a-t-il dit, "c'est un des points sensibles".

M. Potier copréside le Conseil national de l'hydrogène, avec le patron de l'équipementier automobile Faurecia. Il a souligné que beaucoup d'industriels passaient déjà des contrats d'approvisionnement en énergie renouvelable à l'international, notamment aux Pays-Bas et aux États-Unis.

Plus globalement, le plan qu'il a présenté mardi vise à parvenir à la neutralité carbone de son groupe en 2050. Il prévoit le "début de la réduction de ses émissions de CO2 en valeur absolue" autour de 2025, puis table en 2035 sur une baisse de 33% par rapport à 2020 de ses émissions directes et indirectes.

Outre l'électrolyse pour la production d'hydrogène, il s'appuie sur le captage et le stockage du CO2. Parmi ses objectifs, figure aussi le développement de l'activité de distribution d'oxygène dans le domaine de la santé, très sollicitée par les hôpitaux et soignants durant la pandémie.

Commentaires

Larderet

Il faudrait expliquer au PDG d’Air Liquide que ce qui importe dans la production future de l’hydrogène, c’est d’utiliser une électricité aussi bas carbone que possible et pour la produire il existe un moyen beaucoup plus efficace que les énergies renouvelables intermittentes.

EtDF

Bonjour Mr Larderet, vous avez vu juste!
A cet instant il faut aller "en même temps" dans le sens des subventions et dans le sens du vent c'est pourquoi Mr Potier se place à la pointe du clocher de l'église des EnRi...
Mais à entendre ce jour les sénateurs et à lire certains rapports bien pesés tels https://articles.cruxinvestor.com/wind-solar-flaws-myths, le sens du vent devra tourner, l'air et le liquide suivront naturellement comme la pluie des subventions.

Postyt94

Ben oui,

On appelle ça un plan de développement économique...

Et c'est grâce aux pluies de subventions qu'on a bâti le nucléaire français, vous avez la mémoire un peu courte messieurs.

Larderet

Le parc nucléaire français a été construit par EDF bénéficiant certes de conditions de prêt avantageuse du fait de son statut d’EPIC à l’époque mais sans subvention de l’état.

EtDF

Votre réponse à Postyt94 est tout à propos Mr Larderet. Je retiens en plus que les ruissellements actuels ne s'adressent pas à des EPIC (au service de tous les citoyens), mais à des entreprises privées et leurs actionnaires. Certes on peut espérer de la localisation, sinon le création d'emplois. Mais quand Air Liquide se targue de mettre prochainement en route une flotte de 1000 camions qui iront distribuer l'hydrogène produit off-shore éolien au large de Rotterdam pour le distribuer en Belgique, Hollande et Allemagne, on peut se demander l'intérêt du contribuable français (budget français + contribution à l'UE). Quand on connaît l’efficacité énergétique et le bilan carbone très restreint de l"éolien, on nous vend cet hydrogène vert pour essayer de justifier l'une ou l'autre des deux "captures" énergétiques; l'éolien hydrogéné lave plus vert que l'éolien intermittent. Comme fait remarquer Mr Larderet, il y a un moyen bien plus économique que de produire massivement de l'hydrogène qu'avec l'éolien, tout en se passant du reformage.. Cherchez l'erreur! sujet tabou en France électoralement parlant? Quand on sait que les constructeurs de l''éolien en France, tout comme les sociétés gérantes sont majoritairement allemandes (et danoises)... on peut se demander comment cette pluie de subvention va irriguer le PIB et l'emploi de nos concitoyens. Pour en rester à l'hydrogène... la logistique de distribution aux stations services (objets médiatiques et clinquants) va entrainer une floraison de camions 40 t (d'acier) ou bien équipés de réservoirs super-plastiques... du peu "recyclable" comme les pales d'éoliennes.. voila un beau programme d'avenir.... à subventionner.

Angelina

Bonjour les amis!!
je me prénomme Angelina  j'habite en Guadeloupe Française
je suis marié avec Carlos en 2002 on n'a eu 2 enfants ensemble on étais très heureux , a cause de sa collègue de travail il s'est séparé de moi depuis le 06 juin 2020 .Il ne viens plus à la maison, J'avais pris par tout les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas !les faux marabout on pris tous mon argent.Mais DIEU m'as pas oublié , l'une de mes amies avait eu ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction, grâce a l'aide d'un puissant pratiquant de la magie nommé maitre TAGNON elle m'a donné le numéros du maitre TAGNON suivi de son mail et m'a dit de lui contacter pour lui expliquer mon cas. je me suis dit que c'est encore du gaspillages mais j'ai pas le choix car je suis folle amoureuse de mon mari. Quand j'ai contacté le puissant pratiquant je lui ai expliqué tout la situation de mon mari et moi. Vous savez quoi? Le maitre TAGNON m'a dit qu'il va me faire 3 rituels pour que mon mari revienne. Et bizarrement dans 7 jours à suivre mon mari est revenu en me suppliant , c'est un miracle pour moi je suis en paix dans mon foyer.C'est le premier miracle que j'ai vu dans ma vie. (pour tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce ,maladie ,la chance , portefeuille magique....je vous permet de vous laisser son
E-mail:  dahtagnon@hotmail.com
Tel/ whatsapp:+229 98 83 03 64
Site web:  https://www.puissant-rituelretouraffectif.com/

Bonne suite de journée a tous!!  

Ajouter un commentaire

Suggestion de lecture