Un audit sur l'EPR commandé après les déboires du chantier de Flamanville

  • AFP
  • parue le

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a indiqué vendredi avoir demandé un audit sur la filière EPR après les déboires à répétition rencontrés par le chantier de l'EPR d'EDF à Flamanville (Manche), disant vouloir "la transparence" sur ce sujet.

"Je crois que ces incidents à répétition ne sont pas acceptables, ils ne sont pas compréhensibles. Ils ne sont pas acceptables de la part d'une filière nucléaire qui est un fleuron français", a déclaré M. Le Maire, interrogé sur BFMTV en marge des rencontres économiques d'Aix-en-Provence.

"Moi je souhaite savoir ce qui s'est passé. Je souhaite savoir pourquoi on a retenu cette technologie EPR, pourquoi on rencontre tellement de difficultés, pourquoi est-ce qu'il y a eu malfaçons, pourquoi ces fameuses soudures n'ont pas bien été réalisées", a-t-il poursuivi.

Pour cette raison, "j'ai demandé un audit totalement indépendant sur cette filière EPR, pour comprendre pourquoi certains choix techniques n'ont pas forcément été les bons, comment nous en sommes arrivés là (...) de façon à ce que EDF puisse y remédier dans les meilleurs délais", a-t-il ajouté.

L'Autorité de sûreté nucléaire a demandé le 20 juin à EDF de réparer huit soudures difficilement accessibles sur l'EPR de Flamanville (Manche), occasionnant de nouveaux retards pour ce chantier qui ne pourra pas être terminé avant fin 2022, et dont le calendrier et les coûts ont déjà dérapé à de multiples reprises.

Le ministre de la Transition écologique François de Rugy, suite à ce nouveau déboire, avait fait part de son doute sur la rentabilité de la filière nucléaire par rapport aux énergies renouvelables.

Commentaires

Bruno Lalouette

Arrêtez tout!
Démarrer le programme roues à aubes et aménagement de nouveaux cours et plans d'eau sur toute la France!
Démarrer la construction de barrages au fil de l'eau sur tous les grands fleuves en copiant le modèle autrichien et ses centrales sur le Danube.
Equiper les grosses conduites d'eau de turbines partout où la gravité le permet
Démarrer un plan/bois retraite et des centrales en cogénération également productrices de syngas carburant, sur toute la France!

Démarrer le reboisement des parcelles agricoles ainsi qu'un plan agroforesterie pour la nourriture du bétail avec des essences qui pourront être utilisées comme bois énergie et bois d'oeuvre en fin de croissance!
Démarrer le plan solaire thermique/ récupération d'énergie fatale et moteurs Stirling.
Interdire les chauffages au fioul/gaz/électricité pour le neuf et progressivement sur 25 ans pour l'ancien.
Rendre obligatoire les puits canadiens pour tous les bâtiments sur la même période.
Stockage des énergies par dalle de chaleur, retenues d'eau et volants d'inertie.
Cesser toutes subventions et interdire les véhicules électriques hors cyclos et transports publics équipés de volants d'inertie et les objets connectés.
Appareils électriques A obligatoires ainsi que l'éclairage aux LED.
Dernière élément, la problématique de l'eau l'été que réchauffent et consomment les centrales nucléaires, qui va rendre totalement inutilisable ces dernières dans les années à venir!
Nucléaire = énergie des tyrans! Hydraulique = 15/20 euros du MWh, Solaire thermique & énergie bois = 20/30 euros, photovoltaïque = 70 euros , EPR = 109 euros, éolien = 140 euros!

Ajouter un commentaire