Newsletters des énergies

Gaz industriel: Linde porté par l'optimisme sur la fusion avec Praxair

  • AFP
  • parue le

L'action du géant allemand des gaz industriels Linde bondissait de plus de 7% mercredi à la Bourse de Francfort, après des informations de presse alléguant de l'accord des autorités américaines de la concurrence sur la fusion avec l'américain Praxair.

Vers 11h15 GMT, le titre du groupe grimpait de 7,81% à 223,70 euros, prenant la tête du Dax en progression de 0,14%. Selon Manager Magazin, qui ne cite pas ses sources, les autorités américaines de la concurrence "ont informé à l'oral les dirigeants de Praxair de leur accord" à cette méga-fusion, qui doit donner naissance au numéro un mondial des gaz industriels.

Contacté par l'AFP, Linde n'a pas souhaité commenter ces informations. Linde avait annoncé lundi que les deux groupes ont présenté au gendarme américain de la concurrence, la FTC, leurs propositions de cessions d'activités aux Etats-Unis.

Fin août, la commission européenne avait approuvé sous conditions le projet de rapprochement, alors que le gendarme américain, la FTC, ne s'est pas encore prononcée. La fusion a déjà reçu le feu vert en Chine et en Corée du Sud. Pour satisfaire aux exigences des autorités, Linde a cédé une grande partie de ses activités aux Etats-Unis, au Brésil, en Colombie et au Canada à l'allemand Messer et au luxembourgeois CVC.

Début juillet, Praxair avait annoncé de son côté la cession à son concurrent japonais Taiyo Nippon Sanso de ses activités européennes, une opération elle-même en attente de validation par la Commission européenne.

Pour être effectif, le projet de fusion entre les deux industriels évalué à 68 milliards d'euros et qui a été formellement déposé à l'automne 2017 auprès du gendarme allemand des marchés, la Bafin, doit avoir reçu toutes les autorisations dans le monde au plus tard le 24 octobre, selon le droit allemand, sous peine d'être annulé.


Ajouter un commentaire