Baromètre européen de la biomasse solide

  • Source : Observatoire des énergies renouvelables

La consommation de biomasse solide (« ensemble des composants solides d'origine biologique destinés à être utilisés comme combustibles » : bois, granulés, bagasse, etc.) dans l'Union européenne a atteint 99,3 Mtep en 2018, d'après les dernières données d'Eurostat. La valorisation énergétique de cette biomasse à des fins de production de chaleur a reculé(1) tandis que celle à des fins de production d'électricité a augmenté(2).

Dans le baromètre EurObserv'ER ci-après publié le 29 janvier, l'Observatoire des énergies renouvelables(3) détaille par pays l'évolution de la consommation de biomasse solide ainsi que de la production d'énergie primaire (biomasse solide « prélevée sur le sol de l'UE ») et de la production d'électricité à partir de cet ensemble de combustibles dans l'Union européenne.

En France, la consommation de chaleur à partir de la biomasse est passée de 10 Mtep en 2016 à 9,3 Mtep en 2018, cette baisse étant liée « à un climat plus doux et à des installations d'appareils à bois moins importantes qu'à la fin des années 2000 et au début des années 2010 ». Cela a contribué à la décision d'augmenter le budget du Fonds Chaleur (350 millions d'euros en 2020, contre 307 millions en 2019).

Au Royaume-Uni, la consommation de biomasse a fortement augmenté depuis 2010, portée entre autres par la décision de sortir du charbon pour la production d'électricité « en convertissant une partie des centrales concernées aux combustibles bois »(4).

Biomasse solide

5 pays comptent pour quasiment la moitié de la consommation de biomasse solide dans l'UE : l'Allemagne (12,1 Mtep en 2018), la France (10,3 Mtep), la Suède (9,3 Mtep), la Finlande (8,9 Mtep) et l'Italie (8,5 Mtep). (©EurObserv'ER)

Lire l'étude  :
Biomasse solide
Sources / Notes
  1. Compte tenu des températures élevées en 2018.
  2. De près de 5% en 2018, sous l'impulsion du Royaume-Uni, de la Finlande et de la Bulgarie.
  3. Soutenu par la Commission européenne, l’Ademe et la Caisse des Dépôts, l’Observatoire des énergies renouvelables réalise depuis 1999 des baromètres EurObserv’ER sur le développement des différentes filières renouvelables au niveau européen.
  4. Le Royaume-Uni a ainsi produit 23,5 TWh grâce à la biomasse solide en 2018, ce qui correspond à 23,7% de la production d'électricité de cette filière dans l'ensemble de l'UE cette année-là.

Sur le même sujet