Chauffage individuel ou collectif : quelles différences ?

Chauffage individuel et collectif

L’isolation thermique du logement, permettant une réduction des besoins de chauffage, constitue un enjeu central de l’efficacité énergétique des bâtiments. (©photo)

Un habitant disposant d’un chauffage individuel est libre d’avoir recours au type de chauffage qu’il souhaite dans la mesure des possibilités techniques du bâtiment et de la réglementation : chauffage électrique, chaudière au gaz ou au fioul, pompes à chaleur, etc. Il peut alors ajuster sa consommation à ses besoins (et par conséquent sa facture).

A l’inverse, un chauffage collectif est imposé à tous les habitants d’un immeuble ou d’un groupe de maisons qui en sont équipés. Il peut principalement être de deux types : chaudière collective dans l’immeuble ou branchement sur un réseau de chaleur. Il permet de mutualiser les frais d’investissement et d’entretien entre les différents habitants et d’obtenir potentiellement des tarifs de fourniture d’énergie plus faibles que des particuliers isolés(1). Aucun ballon ou chaudière n’est par ailleurs implanté dans les logements, ce qui permet un gain de place.

La conduite du chauffage étant collective et non gérée au cas par cas, certains habitants peuvent toutefois ne pas être chauffés à leur convenance par moments. Cela peut parfois générer des situations d’inconfort ou de gaspillage. La loi prévoit que tout système de chauffage collectif dans un immeuble devra d’ici au 31 décembre 2017 permettre de déterminer la quantité de chaleur et d'eau chaude fournie à chaque logement par l’installation de compteurs individuels(2).

Notons qu’un habitant équipé d’un chauffage individuel peut également ressentir les effets du chauffage de ses voisins en cas de surconsommation de ces derniers et selon l’isolation thermique du bâti.

dernière modification le
Sources / Notes

(1) Les prix de fourniture de l’énergie peuvent être plus facilement négociés avec les fournisseurs d’énergie.
(2) Des exonérations sont prévues pour certains immeubles.