Ukraine : appel d'ONG pour la fin de « l'addiction aux énergies fossiles »

  • AFP
  • parue le

Des centaines d'ONG ont appelé vendredi le monde à mettre fin à son "addiction aux énergies fossiles" qu'elles considèrent comme un moteur de l'invasion russe de l'Ukraine.

Il est "clair que la machine de guerre (russe) a été financée, nourrie et alimentée par les industries du charbon, du pétrole et du gaz qui encouragent à la fois l'invasion qui menace l'Ukraine et la crise climatique qui menace l'avenir de l'humanité", écrivent dans une lettre ouverte ces organisations, dont 350.org, Climate Action Network ou Carbon Market Watch, ainsi que des dizaines de groupes ukrainiens.

"Poutine a délibérément transformé en arme le gaz fossile pour accroitre sa domination énergétique sur l'Union européenne et pour menacer les nations européennes qui viendraient en aide à l'Ukraine. Cela doit cesser!", ajoutent les signataires de ce texte adressé à tous les pays importateurs de pétrole et de gaz russes. "Nous vous appelons à travailler de façon urgente avec vos collègues européens pour mettre un terme à cette addiction aux énergies fossiles une fois pour toute", ajoutent-ils, réclamant un boycott des énergies fossiles russes et l'arrêt des investissements internationaux dans ce secteur en Russie.

"Toutefois, il est impératif que le monde ne se contente pas de remplacer les énergies fossiles produites en Russie (en particulier le gaz fossile) par d'autres énergies fossiles venues d'autres pays (en particulier le gaz naturel liquéfié)", insiste les signataires. "Dépendre du charbon, du pétrole et du gaz signifie épouser intentionnellement la mort, la misère et l'effondrement à l'échelle mondiale. Il est de notre devoir de prendre conscience de cette situation si nous voulons un avenir vivable", ajoutent-ils.

Le dernier rapport des experts climats de l'ONU (Giec) publié lundi détaille les impacts à large échelle et parfois irréversibles du changement climatique sur l'humanité. Un réchauffement provoqué par les activités humaines, en particulier l'utilisation des énergies fossiles.

Commentaires

APO

Je trouve cela très bien et très beau !!!
Mais c'est quoi le Plan pour s'en passer !?
80% de l'énergie mondiale c'est énormissime !!! Et si c'est pour le faire qu'avec des ENRi, cela va prendre des décennies (pour ne pas dire des siècles). Il faudra des ENR pilotables et du Nucléaire dans certains pays pour y arriver dans pas trop longtemps...

Après que ces ONG soient rassurés le "Pic pétrolier" arrive (et le Pic Gazier va suivre) et va donc commencer à nous sevrer (il en reste encore beaucoup pour polluer mais plus pour tout le monde, donc très tristement/sordidement les "bagarres générales" pour l'énergie, ça risque de continuer et voir de se propager un peu de partout...

APO

C'est très Bien et c'est très Beau !
Mais Quid du remplacement de 80% de l'énergie mondiale !?

En ce moment, Beaucoup de pauvres de la planète commencent à "moins trinquer" du pétrole !!! Ca ne va pas leur plaire (et ne leur plait déjà pas) forcément et affecter de manière importante leur mode de vie... Et en plus si le Blé du Nord de la Mer Noire est touché par le conflit Russo-Ukrainien ! Cela va faire un tableau très Noir...

Les sociétés occidentales vont devoir faire des choix :
1) Sobriété Oui, mais jusqu'à quel point d'acceptation !? Que faire en cas de "Gilets Jaunes" Puissance ^2 !??? Cela fait 25 ans qu'on parle de Climat et quasi 50 ans de problème lié au pétrole (et les SUV se vendent comme des "petits pains" !!!)
Les Soviets ont calmé les Ukrainiens dans le temps de manière extrêmement brutale et sanglante pour les convertir à leur "socialisme" et les Allemands en ont remis une couche durant la 2nde guerre mondiale (pour un total effroyable d'environ 10 millions de morts en cumulé...)
2) Efficacité Oui, mais c'est en cours depuis la Nuit des Temps par l'humanité, cela n'avance pas si vite et nécessite parfois beaucoup de Capital pour changer des machines avant leur obsolescence/fin d'amortissement !!!
Une chaudière se change à quoi en moyenne !? -> 30 ans +/-5 ou10 ans ! (et plein de chaudières Gaz performante ont été vendu ces 15 dernières années en France, les pompes à chaleur électriques étant pénalisé avec le Calcul prenant en compte l'énergie primaire du Nucléaire !!! Dans le cas des chaudières à Gaz qui payent ???)
3) Enfin les ENRi, Oui mais c'est tout de même limité parfois en développement et en fonctionnement du à l'intermittence ! (hélas)

x) Reste en fin un petit coup de jaune - le Yellow Cake comme carburant pour le Nucléaire sur la génération III (en attendant la génération IV !?) dans les pays qui maitrisent et sont suffisamment stables !?

Guillaume

Bonjour APO , imaginons qu'on puisse installer des chauffages solaires : on sait aujourd'hui qu'une telle installation permettrait de réduire de 70% la consommation d'énergie en permettant par ailleurs de stocker de l'eau chaude en journée. ON peut le coupler avec du photovoltaïque, des pompes à chaleur, de la géothermie... C'est déjà un bon début, non ?

APO

Pour avoir vécu sous les Tropiques, le solaire thermique est réellement magnifique et super efficace durant l'été et durant les belles journées... L'eau des chauffe-eau solaire est alors réellement brulante !!! Par contre en Hiver, la douche du matin, les lendemains de journées couvertes et/ou de nuits fraiches, c'est un peu "vivifiant" (donc ça passe pour les Tropiques, c'est gentillet !!! ). En métropole, 6-8 mois par An, je veux bien et/ou pour des maisons/résidences Hyper bien isolées et conçues avec ce genre de système aussi, mais Quid des immeubles urbains actuels qui logent plus de 50% de la population française ???

A rajouter que ces installations ne sont pas données !!!

C'est peut-être une petite partie de la solution (pas donnée par ailleurs), juste une toute petite partie... (hélas !)
Même les pompes à chaleur (dont je suis un fervent partisan et convaincu par le système - & par expérience perso en plus) ne sont pas si simples à généraliser partout et pour tous... Une petite chaudière à gaz dans un petit appartement (non raccordable à des réseaux de chaleur) est difficilement remplaçable et si le dit appartement est dans un quartier au "caractère" urbain/local/architectural certain alors même une isolation efficace est difficile à mettre en œuvre... Et là il s'agit de volumes de logement très conséquents à l'échelle française dans toutes nos villes grandes et aussi petites (sauf dans les villes rasées pendant la dernière guerre et reconstruites "à la soviétique' du type Brest ou Lorient..., dans ce dernier cas remettre du "cachet" à ces villes de béton est une belle action à laquelle la population adhère en masse...).

BrigitteMB

Un changement significatif dans le texte des ONG, on est passé de gaz naturel à gaz fossile (il est les deux, certes, mais on utilise en général "naturel" pour "bien", comme sur nos bus "100% gaz naturel", et "fossile" pour "mal" !)...

BEE Renzo

Ce n'est pas en utilisant des accusations comme "addictif" qu'on obtiendra des comportements adultes.
S'il y a des alternatives à l'alcool comme boisson, il y a très peu d'alternatives immédiates aux énergies basées sur les liaisons C et H2.
plutôt que de critiquer le comportement de la planète, que ces ONG expliquent tous les business plans des investissements à faire pour réduire l'utilisation de l'énergie C-H2.
Cela aura le mérite de les prendre au sérieux

EtDF

On veut du beurre sans la graisse du beurre ??? Je ne défend pas du tout l'usage à tout va des carburants fossiles carbonés (qui sont naturels puisqu'ils viennent de la nature) qu'en plus au rythme de la consommation actuelle on va "naturellement" vers moins de réserves disponibles et exploitables, Tous les contributeurs ont très bien expliqués les enjeux de la questions du carbone fossile qui reste malgré plus de 2 dizaines de COP et de bons vœux la ressource dominante de l"énergie dans le monde. Mais écrire que " "Dépendre du charbon, du pétrole et du gaz signifie épouser intentionnellement la mort, la misère et l'effondrement à l'échelle mondiale. Il est de notre devoir de prendre conscience de cette situation si nous voulons un avenir vivable", ajoutent-ils.' c'est peut être évident si on reste planté devant son thermomètre - l'instrument fondamental dans les bureaux des ONG. Cependant si on occulte las progrès énormes en matière de niveau et qualité de vie réalisé depuis les débuts de l'ère industrielle ayant très considérablement limité la mort la misère, amélioré de façon formidable le confort, la santé et la qualité de vie de l'humanité toute entière...tout cela est venu avec l'utilisation des énergies carbonées. Sans aucun doute l'humanité est arrivée à un tournant... il faut faire autrement, mais la solution ne viendra pas d'un "redéploiement" massif vers les sources intermittentes que sont le vent et le soleil. Il faut laisser du temps au temps comme disait l'autre on ne met pas en œuvre une technologie d'importance en moins de 20-30 ans) et ni casser la machine économique (assez brinquebalante en ces temps troubles), ni taper à tout crin dans les ressources stratégiques d'éléments nécessaires aux technologie du futur (la panique créée ces temps autour de la mobilité électrique est comme un sparadrap qui sera vite usé alors que le rouleau Li, Co, Ni, RE etc sera fini).
Franchement en termes d'échelle je ne vois que le nucléaire fission pour prendre le relai.... quand au "paradis de la fusion".... en attente??? Il faudrait aussi que moult ONG se réforment et s'instruisent sinon elles vont enfumer encore et toujours les esprits vers des solutions intentionnellement (?) "conduisant vers la mort, la misère et l'effondrement à l'échelle mondiale"

BERNARD MANDRON

Le rêve des ONG est toujours affligeant bien que nourri aux bonnes intentions. Le problème c'est que ces rêves réducteurs conduisent souvent à des résultats qui s'écrasent sur les réalités techniques économiques et sociales. Malheureusement trop de com par le verbiage et d'idéologie non dénuée d'arrières pensées

MXT

Il est grand temps de mettre en application le scenario negaWatt.

jean BLIN

Oui, Négawatt, super ! Bougies pour s'éclairer (encore que piquer la cire, domicile et résultat du travail des abeilles, c'est bien ?), génératrice du vélo (à pédale pas celui à assistance électrique) pour recharger smartphones et ordi (mais les data centers sont électrivores et alimentés que par du renouvelable ?), pour se chauffer et cuisiner des plats chauds, aie, aie ! le bois est exclu ce sont des arbres qu'on abat et dépèce, reste le four solaire bricolé pour bouffer chaud et le jogging, la gymtonic pour moins se geler ... ça va pas nous laisser beaucoup de temps pour réfléchir à une nouvelle transition énergétique et la réaliser ...

Guillaume

Bonjour Jean BLIN, on sait aujourd'hui installer des chauffages solaires : une telle installation permettrait de réduire de 70% la consommation d'énergie en permettant par ailleurs de stocker de l'eau chaude en journée. Même quand le soleil brille moins (en journée évidemment), ça chauffe. On peut le coupler avec du photovoltaïque, des pompes à chaleur, de la géothermie... On sait aussi rendre des bâtiments passifs. C'est déjà un bon début, non ? Alors i lfaudrait arrêter de caricaturer Négawatt and co. Le retour à la bougie, on risque de le vivre avec un conflit fondé sur le nucléaire et les énergies fossiles (cf. Ukraine)

APO

@Guillaume,
Restez prudent sur le 70% que vous écrivez, en métropole j'ai des doutes, à La Réunion aux Antilles, en NC et à Mayotte - Oui facile...
Plus de 50% à Nice peut-être !? Il faudrait leur demander de faire une zone d'Essai !?
En Ile de France 50% Non !

Et pour nos industries, Non (même dans les Tropiques les chaufferies industrielles pour laver le Linge de l'hôtellerie sont principalement aux fossiles avec quelques essais avec des chauffe-eau solaire en série et en parallèle dans certains hôtels mais aux résultats mitigés, hélas !).

Cette voie peut être intéressante mais ne la décrédibiliser pas en "balançant" des chiffres "Très" gros... Cela va desservir votre cause (qui sera plutôt à la campagne et en zones pavillonnaires d'ailleurs qu'en ville) qui est pourtant une "potentielle" petite partie de la solution d'une Somme colossale de Problèmes devant nous (et où le Nuke seul ne peut pas faire de miracles non plus...).

MXT

Monsieur Blin, allons, ne vous faites pas plus ridicule que vous êtes et lisez pour de vrai le scenario negaWatt.
Mais réussirez-vous à vous séparer de vos préjugés idéologiques lors de cette lecture ?

APO

@MXT,
J'ai lu NegaWatt 2011, j'y ai vu des choses sympas, mais c'est très loin d'être réaliste sur tout et on pourrait dire "Adieu" à des pans entiers de nos sociétés (en bien et en mal, voir très mal...) !!!
Cela n'est pas envisageable en France, Sauf si on change de régime politique, là ça peut passer avec un régime "sauce Sud-Américaine" un peu dur au mal (et pas tendre avec la viande fraiche...) pour tous et toutes...

APO

@jean BLIN,
Vous caricaturez un peu le Tableau qui serait à venir.
- Aujourd'hui plus de 90% de la cire de nos bougies vient de la paraffine de pétrole (hélas !)... Et il faudrait un temps fou pour avoir suffisamment d'apiculteurs pour s'éclairer à la bougie (sauf à faire des bougies avec du gras de porc, mais ça tache et ça pue un peu en se consumant...)
- Toutes les pièces "fines" et "pointues" de nos vélos sont importées d'Asie (Japon, Chine principalement...) donc on risque d'en manquer...
- ...
Plus sérieusement, NegaWatt n'est pas si terrible que cela. Le France deviendrait/ressemblerait à l'Argentine - Des gens riches avec notamment ceux avec des revenues agricoles conséquents, une élite de fonctionnaire (un peu cooptée en permanence), une toute petite classe moyenne, et beaucoup de pauvres en bordures des villes (subissant délestages électriques, coupure d'eau, absence de services publics, etc...). Les industries seraient quasi-absentes du pays et nous ferions face régulièrement à des problèmes de Dettes colossaux ... La Grèce aussi est un bon exemple, surtout vu le nombre de jeunes Grecs qui ont fui leur pays... Dans ces pays, les Super-bricoleurs sont des vedettes recherchés !!!
Par contre pour évacuer l'énergie du peuple, des sports divers sont maintenus : Foot, Volley, Basket, Rugby, ... Le foot est remarquable pour faire évacuer de l'énergie à des supporters d'équipe et les garder "visser" toute la semaine sur le match à venir... - Une sort d'Opium du Peuple !

Agnès de la Ro…

Avant d'aboutir au scenario negaWatt qui est plus que recommandé à l'heure actuelle, la France a du boulot car elle est le dernier pays d'e l'UE en matière d'énergie renouvelables, le seul qui n'a pas atteint ses objectifs. Le nucléaire en serait-il responsable ?

APO

Mme Agnès de la Ro...,
Vous avez raison sur le point de % d'ENR... On n'est pas bon et on est lent (je dirais du à un atavisme français, souvent lent au démarrage avant un Grand Rebond fulgurent !!!)
- Par contre nous devançons toujours très très largement nos amis et voisins Allemands sur le Taux de CO2/kW.h électrique et là nous sommes dans le peloton de tête en Europe !!! Merci au NUKE !!!
- Nous ne mettons pas encore trop de Mais récolté directement dans des fermenteurs pour faire du Biogaz !!! Cette filière risque d'avoir un avenir compliqué avec le conflit du Nord de la Mer Noire... (et une éthique discutable dans le futur !?) --> Est ce que l'Allemagne fera machine arrière sur ce sujet ???Merci au NUKE !!!
- Nous avons des sources variées d'importation de Gaz et pourtant nous en consommons énormément 500TW.h en énergie primaire importé par An !!!
Comment remplacer cela sans tomber dans des excès d'importation de panneaux PV Chinois ??? @Mme Agnès ??? Vous devez ne pas être sans savoir que la "Garde Rouge" de Pékin ne nous apprécie pas plus que cela (mais "Business is Business", tant que nous serons "solvables"...)
--> De mon coté, je pense qu'un Mix judicieux ""d'ENRi+p + Nuke""sera le Mieux (point de vue personnel et donc je me range derrière les scénarios N de RTE...) et encore une pensée émue à Mme Curie pour ses travaux d'antan et ce qu'elle a fait pour la France et La Science !!! Et aussi au Grand Georges Charpak, pour ce qu'il représente de "réussite" en partant du bas...

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.