La Belgique repousse de 10 ans sa sortie du nucléaire (de 2025 à 2035) à cause de la guerre en Ukraine

  • AFP
  • parue le

La Belgique a décidé vendredi de repousser de 10 ans sa sortie du nucléaire prévue en 2025, inquiète de la flambée des prix de l'énergie due à l'invasion russe de l'Ukraine.

"Le gouvernement fédéral a décidé de prendre les mesures nécessaires pour prolonger de 10 ans la durée de vie des deux réacteurs nucléaires les plus récents", a écrit le Premier ministre Alexandre De Croo dans un communiqué. "Cette prolongation doit permettre de renforcer l'indépendance de notre pays vis-à-vis des énergies fossiles dans un contexte géopolitique chahuté", a-t-il commenté.

Il a également annoncé dans le même temps "un coup d'accélérateur" dans les énergies renouvelables via des "investissements supplémentaires" dans l'éolien offshore, l'hydrogène, l'énergie solaire et la mobilité durable.

La stratégie du gouvernement belge, arrêtée vendredi lors d'une réunion ministérielle marathon, consiste à "prolonger de 10 ans" la durée de vie des réacteurs nucléaires de Doel 4 (proche du port d'Anvers) et Tihange 3 (près de Liège), soit jusqu'en 2035. "Pendant trop longtemps, notre pays a manqué de vision", a déclaré M. De Croo lors d'une conférence de presse, jugeant que "cela a provoqué beaucoup d'incertitude".

Le gouvernement devra donc négocier avec l'exploitant de ses deux centrales nucléaires (qui comptent un total de sept réacteurs), le groupe français Engie. Engie a toutefois émis de fortes réserves sur ce changement d'avis tardif du gouvernement belge, dans un communiqué publié en soirée.

Le groupe indique qu'il "apportera son concours à cette réflexion, en étudiant avec le gouvernement la faisabilité et les conditions de mise en œuvre des solutions envisagées à ce stade". "La décision de prolonger les centrales de Doel 4 et Tihange 3 soulève en effet des contraintes importantes de sûreté, de régulation et de mise en œuvre, d'autant que cette prolongation interviendrait alors même que les activités de démantèlement sur des unités voisines auront commencé", souligne Engie.

"Elle présente ainsi un profil de risque qui dépasse, par son caractère imprévisible et par son ampleur, l'activité normale d'un opérateur privé. Le schéma retenu devra permettre un alignement structurel des intérêts des parties prenantes ainsi qu'un partage adéquat des risques et des opportunités", ajoute le communiqué du groupe énergétique français.

La promesse d'une sortie progressive de l'énergie nucléaire est inscrite dans la loi belge depuis 2003. Les Verts avaient fait de la sortie du nucléaire en 2025 une condition pour rejoindre une coalition politiquement fragile de sept partis, péniblement trouvée en 2020, plus d'un an après des élections non concluantes.

Mais depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie le 24 février, avec la flambée des prix de l'énergie, ce parti a indiqué qu'il accepterait d'envisager un scénario alternatif. Des manifestations massives ont eu lieu contre deux réacteurs plus anciens - Tihange 2 et Doel 3 - en Allemagne et dans d'autres pays voisins, depuis que des experts ont découvert des milliers de fissures minuscules dans les cuves sous pression des réacteurs en 2012.

L'Europe s'efforce de trouver des moyens de se sevrer de sa dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie, qui fournit 40% des besoins en gaz de l'Europe, principalement à l'Allemagne, à l'Italie et à plusieurs pays d'Europe centrale.

Les dirigeants européens se réuniront la semaine prochaine pour convenir de nouvelles mesures d'urgence destinées à atténuer le choc pour les consommateurs et les entreprises.

Commentaires

APO

Du réalisme face à une situation extrêmement complexe !? On peut dire que Oui, mais Cela ne suffira pas, il faudra encore et toujours plus de Sobriété et d'Efficacité...

Hélène P.

Et pourquoi pas des ENR pour le reste tant qu'on y est !
Suppôt de négaWatt, on vous a reconnu ! ;-)

APO

Vous avez raison, Je Supporte les Préceptes de NégaWATT (qui ne sont biensur à l'origine que de leurs Faits !!!) !!!
Oui, Je suis Pour : LA SOBRIETE, L'EFFICACITE et LES ENR !!!

Mais, en y ayant réfléchi assez régulièrement depuis 15 ans et en observant les FAITS et la Réalité Actuelle, Il nous Faudra absolument une bonne petite Dose de Nucléaire (je laisse aux spécialistes de RTE et d'autres organismes sérieux et compétents le soin de dimensionner la Dose !!!). Le Tout en complément des préceptes de NégaWatt (géniaux Inventeurs de ce triptyque Gagnant !!!) pour ne pas tomber trop bas dans le Futur...
Et Oui I Love U aussi @Hélène P. https://www.youtube.com/watch?v=qpbB_Mx9roo (Une petite chanson d'amour en Lien !).

@Vlady

Quand en 2003 on a décidé d ' arrêter le nucléaire , qu ' a-t-on prévu pour le remplacer ?? RIEN !!! Ça c ' est bien les politiciens , SUPER NULS en math !! Pourtant "gouverner c ' est PRÉVOIR"....

APO

@Vlady,
Si la Solution était le Gaz (en y mettant ou % de Biogaz pour faire passer la pilule !) !!!

Se passer des Fossiles, qu'avec des ENR est facile à modéliser sur le papier (en omettant bien des hypothèses), mais très compliqué dans les Faits !!! Une part de Nucléaire est nécessaire pour encore longtemps, sauf à rester tributaire des Fossiles... C'est un Choix - Fissile ou Fossiles - en parallèle du développement des ENR...

Hélène P.

Ah ah, encore un pays qui s'imagine indépendant avec le nucléaire alors qu 'il importe 100 % de l'uranium...

APO

Et votre voiture (si vous en avez une !), et la voiture de Police/pompier/Docteur/Infirmière/Postier/Amazon-livreur roule t'elle uniquement sur des batteries (remplies de matériaux non importés évidemment) et avec du Carburant faits à base de "besoins" d'habitants des colonies de vacances bretonnes !!!

Une petite chanson mélodique et "appropriée" (après le I Love U déjà envoyé) - https://www.youtube.com/watch?v=OC7R1RjV_58 --> Un Bien joli message si vous l'écoutez !!!

Hélène P.

Merci pour ce post qui va dans mon sens pour dire que nous ne sommes absolument pas indépendants ! Ni avec le nucléaire, ni avec les voitures électriques. Nous avons parfaitement raison.

APO

Et Oui, nous ne serons "jamais" indépendants complètement... Sauf à retourner dans des niveaux de vie très en arrière de ceux d'aujourd'hui. La décroissance nous guette de toutes les façons, reste à savoir si on la veut subie ou voulue (dans les faits ce sera un peu des 2, mais mieux vaux en vouloir le plus possible pour ne pas avoir trop de chutes...).

Reste juste à optimiser ces dépendances dans le sens le moins préjudiciable pour le plus de monde possible (Avis Personnel ...)

Claude MANDIL

Il faudrait cesser de dire qu'on n'est pas indépendant parce qu'on importe de l'uranium. Les gisements uranifères sont abondants et répartis dans le monde entier, le coût de l'extraction minière est dérisoire dans le coût total du kWh nucléaire, et la France dispose de nombreuses années de réserve, surtout si on inclut l'uranium de retraitement. Elle sera ravie, je suppose, d'en exporter en Belgique.
Ou alors, il faut regarder les importations dans les éoliennes et les panneaux solaires.

APO

Un jour prochain, il faudra regarder réellement nos consommations (part très impactante de nos Modes de Vie) et des importations liées ainsi que le Mode de Transport utilisé, tout mode de consommation bien entendu !!!

Sauf peut-être ce mode de Transport (belle idée dans mon pays de Naissance pour garder le Moral dans ce monde de Fous) et continuer de manger "un petit peu" de Chocolat - https://graindesail.com/fr/content/14-notre-voilier-cargo-grain-de-sail

@Vlady

@APO : voilier = premier pas dans la bonne direction .... pour les plus sportifs , la Suède propose des rames , comme sur les Drakkars !!

APO

Pour une Transatlantique, je préfère un voilier pur qu'un Drakkar, c'est plus efficace et plus sobre en Main d'oeuvre... Sinon cela devient vite une Galère !!! Si vous préférez l'option "galère" c'est votre choix @Vlady ...

Mais vous avez raison, c'est un tout petit pas qui mérite bien un petit Clin d'oeil, et du partage... A consommer avec de la modération modérée et voulue !!!

Hélène P.

Et oui M. Mandil, l'indépendance de la France est une énorme fake news, que ce soit en matière de nucléaire ou d'ENR !

Claude MANDIL

La sécurité énergétique, ce n'est pas l'indépendance, qui est de toute façon impossible, c'est la diversité, et la capacité à se passer d'un fournisseur.

Hélène P.

Et bien comme vous pouvez le constater actuellement, nous ne sommes guère plus en sécurité énergétique qu'en indépendance.

APO

Vous avez oublié de mentionner notre Alimentation également (en Chiffres d'Affaires et Balance commerciale, cela passe, mais en quantités physiques de ressources équilibrées et saines, on est à l'Ouest (hélas !))... Et tant d'autres secteurs, y compris la culture (hélas Puissance n ... !).

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Suggestion de lecture