De l’électricité produite à partir du riz

Électricité à partir du riz

Une rizière dans la province de Chiang Mai en Thailande, potentielle source d'énergie (©photo)

Alors que 440 millions d’Indiens n’ont pas accès à l’électricité, un procédé développé par la société indienne Husk Power Systems permet de produire de l’électricité grâce à l’enveloppe protectrice des grains de riz. Par ce procédé, le leader mondial de la production d’énergie électrique décentralisée offre de nouvelles perspectives, dans les lieux où la culture du riz est significative.

Le procédé consiste à utiliser les déchets de la récolte du riz pour produire de la biomasse. Un processus de gazéification permet en plusieurs étapes (séchage, combustion, pyrolyse et gazéification) de produire un gaz qui actionne des turbines en vue de générer de l’électricité. Ces petites centrales d’une puissance de 35 à 100 kW sont installées dans des lieux non desservis par le réseau électrique ou par des générateurs, et où la quantité de cosses de riz est abondante. Près de 1,5 kg de cosses de riz permet de générer 1kWh d’électricité.

Les perspectives de développement sont bien réelles. A titre d’exemple, l’entreprise Husk Power Systems parvient désormais à alimenter 50 000 personnes qui n’ont pas accès au réseau électrique dans l’état de Bihar en Inde. Elle espère fournir de l’électricité à près de 20 millions de personnes dans le monde, notamment au Kenya, au Népal et en Asie du Sud-Est.

dernière modification le
Sources / Notes