« Décarbonation » du gaz dans l’Union européenne : trajectoires entre 2020 et 2050

  • Source : Gas for Climate

Créé en 2017, le consortium « Gas for Climate » réunit 10 gestionnaires européens de réseaux de transport gaziers (dont les acteurs français GRTgaz et Teréga(1)) et 2 associations faisant la promotion du biogaz(2). Il vise à promouvoir le développement des gaz dits « renouvelables » (en particulier le biométhane et l’hydrogène « vert »(3)) dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique(4).

Dans l’étude en anglais ci-après publiée le 22 avril, Gas for Climate(5) présente des trajectoires de « décarbonation du gaz » dans l’Union européenne (UE) entre 2020 et 2050. Le consortium y recommande entre autres d’inscrire dans le « Green Deal » européen un « objectif contraignant » de 10% de gaz renouvelable dans la consommation totale de gaz de l’UE en 2030(6).

Dans son scénario jugé compatible avec l’objectif européen de « zéro émission nette de gaz à effet de serre en 2050 », Gas for Climate souligne entre autres la nécessité d'une forte hausse du prix du carbone sur le marché européen (le consortium évoque une cible de 55 € par tonne de CO2 en 2030 et de 150€ /t CO2 en 2050).

Lire l'étude  :
Décarbonation du gaz en Europe
Sources / Notes
  1. Les autres gestionnaires de réseaux au sein du consortium sont : Enagás, Energinet, Fluxys, Gasunie, ONTRAS, Open Grid Europe, Snam et Swedegas.
  2. L’Association européenne du biogaz et Consorzio Italiano Biogas.
  3. Hydrogène produit par électrolyse en utilisant de l’électricité d’origine renouvelable.
  4. Page de présentation de « Gas for Climate : a path to 2050 ».
  5. Étude rédigée par Guidehouse (anciennement Navigant Consulting).
  6. Dans une étude publiée en mars 2019, Gas for Climate a évalué le potentiel de production de gaz renouvelable dans l'UE à 270 Gm3 en 2050 (en incluant les productions d’hydrogène par électrolyse, de biométhane et de méthane de synthèse issu du processus de pyrogazéifaction). À titre de comparaison, la consommation gazière européenne s’est élevée à 474 Gm3 en 2018 (le gaz comptant pour environ un quart de l’énergie totale consommée en Europe). 
    Gas for Climate, « The optimal role for gas in a net-zero emissions energy system », Navigant, mars 2019.